Accueil > Gildas Bourdet restitue sa décoration d’Officier des Arts et Lettres à Renaud (...)

Actualités / Actu

Gildas Bourdet restitue sa décoration d’Officier des Arts et Lettres à Renaud Donnedieu de Vabres

par Caroline Alexander, Gilles Dumont

Partager l'article :

Gildas Bourdet, dans une longue lettre adressée le 22 janvier 2007 à Renaud Donnedieu de Vabres, l’informe de sa décision de lui restituer sa décoration d’Officier dans l’ordre des Arts et Lettres.

Gildas Bourdet a appris le 12 octobre 2006 que la convention qui liait sa compagnie avec le ministère ne serait pas renouvelée. S’il ne remet pas en cause la légitimité que peut avoir dans l’absolu une telle décision, il dénonce, en revanche, les motifs invoqués par le comité d’experts consultatif. Ces “hauts fonctionnaires”, dit-il, lui reprochent de monter des “”auteurs indigents” - Gérald Aubert et Alan Ayckbourn sont expressement cités, sans oublier Eric-Emmanuel Schmitt, Louis Calaferte, Marivaux, etc - “avec des acteurs” - Valérie Mairesse - “qui n’ont rien à faire sur des scènes subventionnées par la puissance publique” et “des décors trop lourds”.

Le plus grand crime, dans un certain millieu théâtral, est sans doute, selon le ministère, d’avoir du public. Ceci pouvant expliquer pourquoi et comment “le théâtre subventionné est en quelque sorte astreint à une obligation de non résultat”, à laquelle il se soumet efficacement, si l’on en croit Le Monde du 19 janvier 2007 qui annonce une perte d’un quart du public en moins de dix ans.

Il précise que cette décoration “n’a pu lui être remise qu’au terme d’une consternante méprise”.

Gildas Bourdet est metteur en scène, auteur dramatique (Le Saperleau, Attention au travail, ...), décorateur (formation d’architecte). Il a notamment dirigé le Théâtre National du Nord-Pas-de-Calais, aujourd’hui Théâtre du Nord et le Théâtre National de Marseille-La Criée.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.