Accueil > Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost

Critiques / Théâtre

Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost

par Gilles Costaz

Femmes entre elles

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Il y a vingt-cinq ans, Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost emballait le festival off d’Avignon. La pièce allait connaître un succès international : on ne savait plus parler du peuple, et voilà qu’on nous en parlait, avec talent ! En France, le texte est régulièrement repris par les amateurs et les cours de théâtre. Le spectacle que présente à l’Epée de bois la compagnie Théâtre et Toiles se présente comme la première reprise professionnelle en France. L’un des deux auteurs, Hélène Prévost, n’est plus là pour assister au succès de l’œuvre. Elle n’avait pas 35 ans – c’était un an ou deux après la création du Lavoir – quand un chauffard heurta sa voiture dans une rue d’Amiens et tua sur le coup cette belle actrice-auteur qui promettait tant.

En 1914, des femmes discutent en lavant le linge des patrons qui les ont engagées. Elles sont bavardes, bien sûr, et diverses. Il y a les naïves, les revenues de tout, les légères, les moralistes, les gamines, celles qui en ont vu de toutes les couleurs. Elles parlent des patrons, des hommes, des difficultés de la vie, des enfants, de leur passé, de leurs espoirs. Elles rient, elles se désolent, elles font éclater leur énergie. Le goût de la dispute travaille certaines d’entre elles, le groupe engendre les réconciliations autant que les querelles. Soudain, la nouvelle surgit : la guerre est déclarée. Les hommes vont partir au front.

Brigitte Damiens a conçu un spectacle qu’elle veut plus rituel que réaliste. Mais la vérité des costumes et des gestes du travail a été recherchée avec beaucoup de soin. Les onze actrices, toutes excellentes dans des partitions variées, tournent autour d’un joli bassin de pierre grise. Si certains moments quasi chorégraphiés ont quelque chose d’un peu trop volontaire, le spectacle, plus resserré qu’à la création, enrichi par les chants et les interventions musicales, extraordinairement collectif, est d’une vitalité enthousiasmante.

Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost, mise en scène de Brigitte Damiens, scénographie et costumes de Laurence Bruley, musique d’Alexandre Jean, lumières de Julien Barbazin, travail corporel de Julie B-Bouquet, chants de Jean-Pierre Gesbert, avec Micaël Etcheverry, Bénédicte Jacquard, Marie Grach, Charlotte Buosi, Valérie Haltebourg, Stéphanie Labbé, France Ducateau, Julie B-Bousquet, Valére Moinet, Fanny Sintès, Hélène Milano, Alexandre Jean.

Théâtre de l’Epée de bois, Cartoucherie de Vincennes, téléphone : 01 48 08 39 74, jusqu’au 19 mars (durée :1h35). Texte à L’Avant-Scène Théâtre.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

10 Messages

  • Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost 10 mars 2011 21:51, par Alain LEONARD - fondateur Avignon-Public-Off

    Comme il se trouve que j’ai suivi de près le succès du spectacle à Avignon, c’est avec plaisir que je reverrai cette nouvelle présentation.

    repondre message

    • Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost 11 mars 2011 16:58, par jaromirknittl@hotmail.com

      bonjour je cherche deseperement les coordonées de Dominique Durvin son ancien prof de theatre de Vesinet

      repondre message

    • Le Lavoir aux alouettes ! 15 mars 2011 13:48, par jf jezequel avignon

      25 ans déjà ! les gens se battaient à Avignon pour remplir la toute petite salle aménagée en lavoir. Merci Alain Leonard d’avoir rendu ça possible.

      Le succès de ce spectacle a accrédité longtemps l’idée du miracle d ’Avignon : une compagnie non reconnue aménage un lieu improbable autant qu’inconnu (garage,entrepôt), le public attiré par le bouche à oreille vient puis les programmateurs et c’est la tournée et la reconnaissance des collectivités territoriales et de la DRAC.

      En réalité le miracle du Lavoir n’eut lieu qu’une fois ou presque et beaucoup de compagnies ne récoltent au sortir du off que plaies d’argent et bosses et repartent d’Avignon...lessivées.

      repondre message

  • Bonjour,
    Pourriez-vous m’envoyer des extraits ou l’ouvrage entier de "Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost"
    pour une très bonne amie qui en a besoin rapidement, il est indisponible dans toutes les librairies
    Je vous en remercie par avance
    Joëlle

    repondre message

  • Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost 2 décembre 2012 16:37, par Roger Z

    Lavoir ou pas...

    Je souhaite faire travailler une troupe amateur sur cette pièce mais je n’ai pas encore trouvé le texte de Dominique Durvin et hélène Prévost. Comment se le procurer ?
    Merci d’avance.
    Roger

    repondre message

  • Grand succès du "lavoir " hier à Poissy !!! Intensité, esthétisme, émouvant... Toutes ces actrices sont phénoménales, pas une bof ou moyenne... Bravo a cette troupe de femmes très 1914, à la mise en scène superbe et a la musique originale et au chant choral inattendu !!! Bravo , ce fut la meilleure pièce de l’année !!! Laetitia BdN

    repondre message

  • Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost 13 avril 2015 18:06, par andré DESMOULINS

    Animateur d’un atelier théatre d’adultes je souhaiterais pouvoir me procurer le texte de cette pièce afin de la faire travailler.
    Merci

    repondre message

  • Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost 17 août 2015 16:37, par Dini Claude

    Bonjour,
    Je cherche cette pièce pour mon atelier théatre. Impossible de la trouver. Pourriez vous me l envoyer ou m indiquer ou je peux la trouver ? Merci
    Cordialement
    Claude

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.