Accueil > Le reste, vous le connaissez par le cinéma de Martin Crimp

Critiques / Théâtre

Le reste, vous le connaissez par le cinéma de Martin Crimp

par Gilles Costaz

Les enfants d’Oedipe

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Martin Crimp, l’excellent Martin Crimp, avait-il besoin de réécrire Les Phéniciennes d’Euripide ? Pas sûr. Non pas que sa transposition ne soit pas intelligente. Mais que voit-on, sinon une tragédie à l’ancienne consciencieusement relatée et rééquilibrée, que Daniel Jeanneteau a placée dans un décor de planches et de tubulures ? L’histoire des enfants d’Œdipe, Etéocle et Polynice, qui se font la guerre férocement, est servie avec une rare violence : tables et chaises sont projetées sur les acteurs au cours de rixes déchaînées, le sang coule à flot. S’il n’y avait pas Dominique Raymond dans le rôle de Jocaste, merveilleuse plaintive éclairée, le temps paraîtrait encore plus long, alors qu’il semble déjà particulièrement étiré.
Il y a cependant un aspect de la tentative très intéressant. Daniel Jeanneteau, conformément au projet énoncé par Crimp, a constitué un chœur d’actrices non professionnelles, recrutées à Gennevilliers et dans les alentours. Selon les termes de Jeanneteau, « ce sont elles qui convoquent les grandes figures du mythe incarnées par des comédiens puissants et singuliers ». Ces actrices sont en effet étonnantes. Sans doute parce qu’elles ont déjà joué le spectacle à Avignon cet été, elles font preuve d’une grande précision à l’intérieur d’une action souvent tumultueuse. En costumes d’aujourd’hui, habillées comme l’on est dans la rue et au bureau, elles ont de l’aplomb, tout en restant en retrait, proposant comme malgré elles un autre jeu, une autre façon d’être. Là sont la nouveauté et l’audace du spectacle.

Le reste vous le connaissez par le cinéma
Texte Martin Crimp
D’après Les Phéniciennes d’Euripide
Traduction de l’anglais Philippe Djian
Mise en scène et scénographie Daniel Jeanneteau
Avec Solène Arbel, Stéphanie Béghain, Axel Bogousslavsky, Yann Boudaud, Quentin Bouissou, Jonathan Genet, Elsa Guedj, Dominique Reymond, Philippe Smith, et en alternance Clément Decout, Victor Katzarov
Et le chœur, en alternance
Delphine Antenor, Marie-Fleur Behlow, Diane Boucaï, Juliette Carnat, Imane El Herdmi, Chaïma El Mounadi, Clothilde Laporte, Zohra Omri.

T2G, théâtre de Gennevilliers, tél. : 01 41 32 26 10, jusqu’au 1er février. En tournée : Strasbourg, 7-15 février. Lille, 10-14 mars. Lorient, 20 mars. (Durée : 2 h 1/2.)

Photo Mammar Benranou.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.