Accueil > L’ AFAA de nouveau épinglée par la Cour des comptes

Actualités / Actu

L’ AFAA de nouveau épinglée par la Cour des comptes

par Anne-Cécile Casabianca

Partager l'article :

Rebaptisée depuis peu « Cultures France », après sa fusion avec l’Association pour le développement de la pensée française (ADPF), l’AFAA (Association française d’action artistique) fait aujourd’hui de nouveau l’objet d’une enquête de la Cour des comptes quant à sa politique, sa gestion et son mode de fonctionnement.

Le rapport du contrôle de l’AFAA a été présenté le 6 novembre devant Jean Arthuis, président de la commission des finances du Sénat.

Les diverses critiques exposées ont été commentées par Alain Pichon président de la 4° chambre de la Cour des comptes.

Le rapport met en avant diverses négligences et lacunes dans la gestion de l’AFAA et notamment l’absence « d’axe directeur » dans ses actions. Il en résulte une mauvaise répartition des crédits attribués aux opérations. À titre d’exemple ; « 75 % des fonds sont affectés à des projets préétablis ne bénéficiant pas directement au réseau culturel à l’étranger ». De plus, 40% des montants engagés couvrent des opérations réalisées dans l’hexagone.
L’enquête constate également que « cet organisme ne respecte que de façon approximative les règles, même les plus élémentaires, qui s’applique aux associations ».

La question du changement de statut de l’association est donc posée.

Alain Pichon évalue Cultures France comme de moins en moins apte à répondre « favorablement aux demandes des postes, des artistes ou des partenaires pour la diffusion de la scène artistique à l’étranger ». Il a aussi constaté que Cultures France n’était que la « juxtaposition » d’entités - AFAA et ADPF - et non « une nouvelle agence ».

Au contraire, Jacques Blot et Olivier Poivre d’Arvor ; président et directeur de Cultures France, considèrent la fusion comme l’élément essentiel pouvant pallier a ces problèmes.

http://www.senat.fr/bulletin/20061106/fin.html

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.