Accueil > The Greatest show on earth

Critiques / Autres Scènes

The Greatest show on earth

par Jean Chollet

Entre cirque et performances détonantes

Partager l'article :

Anna Wagner et Elke Wittrock sont des dramaturges et programmateurs allemands, orientés depuis quelques années dans les recherches chorégraphiques, en croisant la danse contemporaine avec les performances, pour créer des formes populaires dans une relation théâtrale. A l’invitation de Philippe Quesne, (après Hambourg, Francfort et Berlin), ils présentent dans cet esprit cette nouvelle création qui réunit de manière hybride une mise en jeu des expositions des corps et du cirque de manière non conventionnelle et décalée. Pour se faire, ils ont donné carte blanche à des artistes venus de divers horizons, intéressés, chacun dans leur registre, par une réappropriation circassienne. Parmi eux, on retrouve ainsi, les japonais du groupe de performance et d’improvisation Gonzo (Exentrique), les jeunes chorégraphes performeurs Fiorenina Holzinger (Autriche) et Vincent Riebbek (Pays-Bas), Elsa Jacson, danseuse et chorégraphe de Manille, les Allemands, Maika Knoblich et Hendrik Quast, qui associent les matériaux vivants à l’espace théâtral, la chorégraphe américaine bien connue basée en Europe, Meg Stuart, l’inclassable danseur clownesque Jeremy Wade et pour des musiques bien éloignées de la tradition, les Allemands du groupe Trucs (Charlotte Simon et Zink Tonsur). Dans l’espace circulaire judicieusement conçu avec les lumières par Philippe Quesne, sur le plateau de la grande salle du Théâtre des Amandiers, avec une scène tournante bordée de trois rangs de gradins accueillant les spectateurs, les “numéros ” s’enchainent dans une fluidité ouverte sur plusieurs registres. Dans la relation des corps avec l’espace et avec des objets accessoires ou machines signifiants, ils sont tour à tour acrobatiques, magiques, poétiques, ironiques, érotiques, animaliers, dérisoires, bouffons ou grotesques, toujours explosifs et hauts en couleurs, en toute liberté. L’ensemble suscite parfois une perplexité interrogative mais aussi les rires et la complicité avec les artistes. Ponctuée d’effets brouillard et de quelques interventions parlées (anglais, allemand, français), cette représentation relève d’une recherche artistique insolite qui provoque une relation singulière, en préfigurant peut être le cirque de demain.

© Anja Beutier

The Greatest show on earth , conception, dramaturgie, Anna Wagner et Eike Wittrock, Scénographie et lumières Philippe Quesne, avec les chorégraphes et performeurs, Antonia Baehr et Valérie Castan, Contact Gonzo, Florentina Holzinger et Vincent Riebeek, Eisa Jocson, Maika Knoblich et Hendrik Quast, Meg Stuart, Jeremy Wade, Marcio Canabarro, Emmilou Rössling, Vânia Rovisco, Karol Tyminski, Les Trucs. Durée : 1heure 45. Théâtre Nanterre – Amandiers jusqu’au 5 octobre 2016.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.