Accueil > 2018/2019 Une saison-anniversaire pour l’Opéra de Paris

Actualités / Danse / Opéra & Classique / Actu

2018/2019 Une saison-anniversaire pour l’Opéra de Paris

par Yves Bourgade

« Moderne depuis 1669 »

Partager l'article :

A situation exceptionnelle, traitement exceptionnel. L’Opéra de Paris a estimé devoir innover cette année pour la présentation de sa future saison lyrique et de danse2018-2019 (prolongée jusqu’au 31 décembre 2019), en s’adressant en priorité à son public d’abonnés les plus jeunes, à ses mécènes et à la presse spécialisée.
Pourquoi une « soirée exceptionnelle » au Palais Garnier ? Pour appeler l’attention, par les voix de ses responsables, Stéphane Lissner, directeur général, Philippe Jordan directeur musical et Aurélie Dupont, directrice de la danse, sur une institution qui, en 2019, fêtera ses 350 ans.
Au menu de cette saison-anniversaire : 19 programmes lyriques,(dont 7 nouvelles productions), 3 concerts symphoniques, 9 concerts de musique de chambre, 11 programmes chorégraphiques (dont quatre créations et quatre entrées au répertoire) et deux compagnies de ballet invitées
Les régimes politiques se sont succédés depuis 1669 et l’institution Opéra de Paris (premier théâtre d’opéra permanent créé dans le monde) s’est maintenue contre vents et marées, sous des appellations différentes : d’abord « Académie royale d’opéra » par lettre patente de Louis XIV, puis avec Lully « Académie royale de Musique »à laquelle s’ajouta la danse, et qui fut aussi « impériale » sous le Premier Empire et le Second Empire.
La vitalité proclamée par cette institution unique se manifeste par le slogan qu’elle a choisi pour sa nouvelle saison : « moderne depuis 1669 ». Ce souci de modernité, on le retrouve aussi dans le deuxième théâtre dont l’Opéra de Paris dispose depuis 1989, l’Opéra Bastille dont on fêtera le 30ème anniversaire de l’ouverture. A l’horizon 2022 devrait être enfin terminé ce bâtiment avec l’achèvement de l’installation intérieure d’une salle hyper-modulable dont seule l’enveloppe a été construite.
Entre Garnier (2105 places) et Bastille (2745 places), il y aura 421 levers de rideaux la saison prochaine. La sensibilisation du public le plus large se poursuivra par la retransmission au cinéma des œuvres montées à la scène et par la 3ème Scène , la scène digitale de l’Opéra de Paris qui permet aux artistes de faire une œuvre qui soit mise en ligne gratuitement et accessibles à tous.
A l’affiche lyrique, alterneront des coups de chapeau à des œuvres qui ont marqué l’histoire du genre opéra et l’histoire de l’Opéra de Paris, une création mondiale, de nouvelles productions et des reprises de pièces du répertoire.
« Les Indes galantes », premier opéra-ballet de Rameau, sera mis en scène par Clément Cogitore, sous la baguette de Leonardo Garcia Alarcon. La redécouverte d’un « Grand opéra français », « Les Huguenots » de Meyerbeer sera proposée par le metteur en scène Andreas Kriegenburg et par le chef Michele Mariotti. « Les Troyens » Berlioz (le spectacle d’ouverture de l’Opéra Bastille) sera remonté par Dmitri Tcherniakov, chef Philippe Jordan. La création mondiale a été commandée à Michael Jarrell : « Bérénice » d’après Racine avec Philippe Jordan au pupitre, mise en scène Claus Guth . Par ailleurs des cycles s’enrichiront : Lorenzo da Ponte avec « Don Giovanni » de Mozart, cycle russe avec un « Prince Igor » de Borodine monté par Barrie Kosky, chef Philippe Jordan qui poursuivra son cycle Wagner en reprenant la production de Peter Sellars de « Tristan ».
L’opéra italien aura également sa place avec des nouvelles mises en scène de « Traviata » et de « Simon Boccanegra » de Verdi ainsi que « Primo amicidio » de Alesssandro Scarlatti, réglées respectivement par Simon Stone, Caixto Bieito et Romeo Castellucci.
La nouvelle saison de danse sera marquée par un hommage à Jerome Robbins pour le centenaire de sa naissance, avec des reprises de chorégraphies montrant les différentes facettes de son talent et l’entrée au répertoire de « Fancy Free », véritable portrait théâtral d’une époque. De John Neumeier sera reprise « La Dame aux camélias » sur la musique de Chopin et d’un vétéran le Néerlandais Hans Van Manen entrera au répertoire « Les Trois Gnossiennes » sur les pièces de piano de Satie. Des nouvelles chorégraphies signées pour le Ballet de l’Opéra ont été commandées à l’Allemand Marco Goecke, aux Suédois Mats Ek et Pontus Lidberg, à l’Italien Alessio Silvestrin sur une musique de Ryogi Ikeda et à Crystal Pite avec une pièce de 60 minutes. La saison 2018-2019 s’ouvrira sur l’entrée au répertoire du Ballet « Decadance » de l’Israélien Ohad Naharin. Du fonds Noureev, on sortira cette saison « Cendrillon » et « Le lac des cygnes » 
Les deux compagnies de danse invitées sont la troupe de l’Américaine Martha Graham avec des pièces emblématiques de son répertoire et Rosas de la Belge Anne Teresa De Keersmaeker.
Les élèves de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris monteront pour leur spectacle annuel « Conservatoire » de Bournonville, « Les deux pigeons » d ‘Aveline et « D’ores et déjà » de Nicolas Paul et Béatrice Massin, mélange de vocabulaire baroque et de danse contemporaine.
Quatre expositions dresseront un ample panorama de l’histoire de l’Opéra de Paris. Au Palais Garnier sera retracée l’activité de l’Académie royale de Musique, de l’époque du Roi-Soleil à la fin de l’Ancien Régime (28 mai- 1er septembre 2019), puis sera illustré et raconté le « Grand opéra français » au XIXème siècle (24 octobre 2019-2 février 2020) . Au Musée d’Orsay, un portrait de l’Opéra de Paris au XIXème siècle sera dressé à travers l’oeuvre de Degas (24 septembre 2019-19 janvier 2020). Au Centre Pompidou-Metz sera proposée une traversée de l’opéra au XXème et XXIème siècles au prisme de ses relations avec les arts visuels.

On peut télécharger la brochure de la nouvelle saison avec le lien : http://bit.ly/2D6T8cp

Les abonnements pour la saison 2018-2019 sont ouverts à la vente depuis le 30janvier2018 et la vente des billets à l’unité se fera à partir du 29 mai 2018.
i

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.