Accueil > Critiques

Critiques

L’instant du baryténor

Ténor puis baryton puis de nouveau ténor, l’espace d’une soirée, Michael Spyres donne salle Gaveau un récital qui est aussi un modèle d’intelligence musicale.
par Christian Wasselin

0 | 14 | 28 | 42 | 56 | 70 | 84 | 98 | 112 | ... | 4872

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...