Accueil > Rain – Comme une pluie dans tes yeux par le cirque Eloize

Critiques / Rue & Cirque

Rain – Comme une pluie dans tes yeux par le cirque Eloize

par Gilles Costaz

Une succession de mirages

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est un cirque qui ne ressemble pas à un cirque. Normal : il vient des îles de la Madeleine qui surnagent quelque part au large du Saint-Laurent. Le cirque Eloize vient donc du Québec, mais l’équipe a accueilli de plus en plus d’artistes étrangers, avant d’entamer une collaboration durable avec l’Italien Daniele Finzi Pasca. Sous l’effet de tous ces mélanges, le chapiteau dû exploser. On est plutôt dans un théâtre large comme un bord de mer, ou un vaste cabaret, où la nature franchit les murs et les plafonds. Rideaux de tulle, rideaux de pluie.

Le thème du spectacle Rain (le deuxième d’une trilogie du ciel, dont le dernier volet n’a pas encore tourné en Europe), c’est évidemment la pluie. Mais tout est libre dans la succession de numéros qui sont des mirages, des visions pures mais où les artistes savent aussi se moquer d’eux-mêmes, multiplier les gags au milieu d’exploits stupéfiants. C’est tout ensemble une méditation sur la beauté, une réflexion sur l’élégance, du vrai cirque et une mise en cause des formes du cirque, une mise en relation avec le public qui dialogue à coups d’effets de surprise comme chez Pina Bausch, des corps qui dansent même quand ils ne dansent pas, un rêve sans cesse en heurts avec la réalité. « Eloize », aux îles de la Madeleine, veut dire « éclair de chaleur ». C’est bien ce que procurent ces acrobates et ces clowns sans nez rouge, surprenants à n’en pas croire nos yeux.

Rain – Comme une pluie dans tes yeux par le cirque Eloize, écrit et mis en scène par Daniele Finzi Pasca avec Natalia Adamiecka, Jocelyn Bigras, (musicien), Ashley Carr, Philippe Armand Dreyfuss, Émilie Grenon Emiroglou, Angelika Kogut, Yann Leblanc, Nadine Louis, Tomasz Ludwicki, Lukasz Misztela, Jonathon Lewis Roitman, Anna Ward. Concepteurs des numéros : Krzystof Soroczynski et Daniel Cyr. Conception musicale : Maria Bonzanigo, Lucie Cauchon. Scénographie : Guillaume Lord, costumes : Mérédith Caron. Lumières : Martin Labrecque.

Théâtre du Rond-Point
Jusqu’au 15 janvier.
Téléphone : 0 892 701 603.

Puis Aulnay (28-29 janvier), Sant-Quentin-en-Yvelines (1-6 février), Vannes (9-10 février).

Photo Patrick Lazic

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.