Lettre à ma mère de Georges Simenon

Par-delà la mort

Lettre à ma mère de Georges Simenon

Robert Benoit revient à Simenon. Il avait déjà donné un spectacle émouvant et magnifique, Lettre au juge. C’était d’après un roman. Il récidive mais avec un texte autobiographique de l’auteur des Maigret, Lettre à ma mère - une lettre par-delà la mort. Simenon la rédige trois ans après la mort de sa mère, pour se comprendre alors qu’ils se sont aimés sans se comprendre. Cette femme était une petite bourgeoise, remariée, dont la nouvelle vie a été le plus triste des échecs. Lui, Simenon, reste fidèle au souvenir de son père et tente d’aider une femme vieillissante qui a choisi un autre homme et suit peu la vie d’un fils devenu célèbre et riche. Elle est aussi économe de sentiments que de son argent !
L’aveu de Simenon est bouleversant. Robert Benoit l’interprète avec une pudeur exceptionnelle, détaillant secrètement toute une palette d’émotions et de blessures. C’est le théâtre le plus pauvre qui soit : juste un acteur sur une chaise. Mais il y a de quoi faire vibrer longtemps notre âme, qu’on ait ou qu’on n’ait pas eu une histoire douloureuse avec sa mère. Robert Benoit a su faire d’un ouvrage littéraire un rare moment de théâtre.

Lettre à ma mère de Georges Simenon, adaptation, conception et interprétation de Robert Benoit, collaboration artistique de Natalia Apekisheva. Lucernaire, 18h30, tél. : 01 45 44 57 34, jusqu’au 30 juin. durée : 1 h 10.

Photo Natalia Apekisheva

A propos de l'auteur
Gilles Costaz
Gilles Costaz

Journaliste et auteur de théâtre, longtemps président du Syndicat de la critique, il a collaboré à de nombreux journaux, des « Echos » à « Paris-Match ». Il participe à l’émission de Jérôme Garcin « Le Masque et la Plume » sur France-Inter depuis un quart...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook