Accueil > Les « Lascars Gays » présentent « Bang ! Bang ! »

Critiques / Jacky Viallon

Les « Lascars Gays » présentent « Bang ! Bang ! »

par Jacky Viallon

Théâtre Clavel Paris 19° jusqu’au 2 avril 2011

Partager l'article :

Drôles d’oiseaux que sont ces deux lascars installés dans la peau de Hughes Duquesne et de Majid Berhila.
Hugues c’est le plus long, disons le moins gros, ou, le plus maigre... Son compère, Majid serait moins maigre, ou, plus gros, si vous préférez. Duo juste assez dépareillé pour nous rappeler les multiples combinaisons du concept « Savoir/ Pouvoir » largement chiffonné dans les figures réquisitionnées de la commedia dell’arte.

Alors, restons dans cette tradition déjà bien assise dans l’histoire du théâtre. « Il y a aussi … » disait Dario Fo « …. une mémoire ancestrale du théâtre, elle nous habite inconsciemment et fait ressurgir à l’esprit de celui qui est l’écoute de son propre silence des moments intenses où l’on perçoit de manière, cette fois totalement consciente, des perceptions sur le temps, l’espace, les relations humaines… »
Ainsi si nous restons dans cette tradition : nos joyeux drilles prendraient tour à tour les rôles d’Arlequin, Pierrot, en y croquant au passage du Monsieur Loyal pour l’un et les différents faire-valoir qui jaillissent du plateau pour l’autre en nous offrant spontanément toutes sortes d’habiletés corporelles.
Il est vrai que le spectacle tient en grande partie sur l’humeur, l’immense sympathie, et la générosité débridée qu’ils dégagent, sans compter.
Ces lascars-là dégagent vraiment sans compter et dépensent sur la scène sans prendre le temps de ramasser la petite monnaie des applaudissements.
Ils foncent dans leur univers, et traversent pince-sans-rire une mer de rire sans savoir, si pour nous, c’est du lard ou du cochon. Ce même cochon visé par Majid qui est probablement musulman mais qui nous sort malicieusement de dessous sa chemise la croix chrétienne. ( Ca, si c’est pas du lard ! ) Puis, sans s’attarder sur cette image, ils détournent tous les deux la situation en se coiffant de la kippa tout en pensant à nous flanquer sous le nez notre béret de franchouillard.
Ce qui est aussi méritoire à leur égard c’est la faculté de saisir en pointillés des événements ou des situations politiques qu’ils reproduisent bien esquissés sur scène avec un esprit critique qui ne semble pas répondre à l’urgence actuelle de leur génération.

De fait, qu’ils sont, sans le savoir les porte-parole, c’est-à-dire les fédérateurs d’une jeunesse tout en questionnement. Alors nos Lascars, cachés sous le masque de l’humour, sont bien trop malins pour passer pour des agitateurs, ils nous font simplement partager une vision quelque peu dilatée de notre petit monde introverti dans lequel nous nous installons confortablement d’année en année malgré Dame Crise et sa grippe endémique.
Bref, nos Lascars Gays, véritables chevaliers de l’ordre du Chasse-Bêtise pourfendent Dame-Connerie et sa cour de Traîne-Pattes.
En dehors de leurs fréquents passages à la télévision sur la 2 il faut absolument aller les voir en direct au théâtre Clavel Paris 19° d’une part, parce qu’il faut les voir sur un parcours d’une heure pour comprendre l’intelligence et la drôlerie de leur démarche. Et d‘autre part, il faut que nous soutenions par notre présence ces petits théâtres de quartier toujours curieux d’une programmation plus ou moins expérimentale lesquels avec peu ou pas de soutien financier assure la relève pour donner naissance aux grands futurs artistes de demain.

Les Lascars Gays participent comme le théâtre Clavel à cette grande marche. Souhaitons leur donc bonne route. Ils se produisent encore sur ce même lieu jusqu’au mois de mai…

Contact : 06 63 72 85 23

Théâtre Clavel Paris 19° jusqu’au 2 avril 2011. Jeudi, vendredi et samedi à 20 heures.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.