Accueil > Ecroué de rire, Une histoire vraie de et avec Davis Desclos

Critiques / Comédie & Humour / Festival

Ecroué de rire, Une histoire vraie de et avec Davis Desclos

par Marie-Laure Atinault

Avignon Off - Une histoire vraie

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

David Desclos a trouvé le salut dans le théâtre et surtout dans les yeux de Nora, la femme de sa vie.

Le petit David naît à Caen, dans une cité, ses parents sont pauvres. Alors très vite David fait partie d’une bande et prend ce qu’il ne peut pas acheter. De vol à l’étalage aux cambriolages, David devient un spécialiste. Mais pour lui, c’est sans armes et sans violences. Alors qu’avec ses amis, il est à deux doigts de réaliser le casse du siècle, dans le tunnel qui va leur donner accès à la salle des coffres de la banque, il est arrêté. Arrêté, oui peut-être mais par pour longtemps car David s’enfuit. Il est aussi le roi de la cavale !
Par amour, il se rendra car il veut épouser la belle Nora qu’il aime depuis l’enfance. La prison sera son quotidien pendant 10 ans. C’est là qu’il va commencer à écrire. « S’il vous plait, mettez-moi au mitard que je puisse être tranquille ! » Auprès des autres prisonniers, il va tester ses textes et son talent de conteur, il raconte son évasion et pour les détenus c’est plus exaltant que les contes des milles et une nuit.

Il combattra tout, David, pour retrouver Nora et sa liberté. Il ira en prison, visitera volontairement le quartier psychiatrique, il y a plus de visites permises. Il entendra plusieurs fois qu’il est irrécupérable, qu’il est multi-récidiviste, et bien il va s’acharner et s’acheter une conduite !

David Desclos est un personnage qui ne peut pas laisser indifférent. Son credo sans armes ni violence, nous fait penser à Spaggiari. Il a tout pour être un brigand bien aimé, ce blond aux yeux bleu est plutôt beau garçon (nous signalons qu’il est marié et père de famille !), il sait passionner son auditoire, car c’est un enjôleur. Même les flics s’y sont laissé prendre. David Lupin les a bien fait courir ! Sans arme, ni violence, ni rancune puisqu’il invite les policiers qui l’ont arrêtés, les gardiens de prison, les infirmières à venir voir le spectacle. Car après 10 ans de prison, celui qui a trouvé sa voix dans l’écriture, veut passer un message il ne faut pas tomber dans la délinquance. La prévention est pour lui capitale. Sa description du monde carcéral, même si elle nous fait rire, nous fait froid dans le dos, entre le bruit incessant, la promiscuité, Claude François et Céline Dion (si, si, vous verrez par vous-même) et le manque de l’être aimé.

Des trouvailles, un ton qui fleure bon un judicieux mélange entre Audiard et Giovanni, une énergie communicative entraînent le spectateur dans cette histoire picaresque. David Lupin nous donne des trucs bien utiles : comment retirer des menottes, comment prendre le meilleur lit en cellule, etc.… Attention ne vous y trompez pas le but de David Desclos est que vous restiez dans le droit chemin !

Ce one man show super vitaminé est vraiment très drôle. Il faudrait néanmoins que le spectacle soit un peu resserré, David a un côté un peu foufou, il revient, hésite sur des anecdotes, un peu de rigueur ne nuirait pas. Et surtout cher David, prenez soin de votre voix, le ton toujours haut perché comme si vous escaladiez une tour, est un exercice un peu dangereux.

Mais quelle générosité ! Le dialogue entre notre cavaleur et un automobiliste est une vraie pépite. Voici notre verdict, le tribunal déclare que vous êtes condamné à nous faire rire encore longtemps.

Ecroué de rire, Une histoire vraie , de et avec Davis Desclos
Mise en scène Stomy Bugsy
Festival Avignon Off - Théâtre des trois soleils à 21h40
4 , rue Buffon Avignon tél : 04 90 88 27 33

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.