Accueil > Oscar de Claude Magnier

Critiques / Comédie & Humour

Oscar de Claude Magnier

par Marie-Laure Atinault

Une comédie bon enfant

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce matin là, Bertrand Barnier, PDG des cosmétiques Barnier, su qu’il n’aurait pas dû se lever et qu’il allait vivre une journée noire, de ces journées que l’on souhaite à son pire ennemi. Une journée cauchemar où tout, et tout le monde conspire contre vous. Un cauchemar éveillé rempli de valises dont le contenu change d’heure en heure, où sa fille change de tête et de fiancé à chaque fois qu’une porte claque. Dure journée pour un homme autoritaire et paranoïaque qui n’aime pas être contrarié. Pauvre Bertrand qui est volé par son homme de confiance, l’impertinent, le renégat de la comptabilité, l’infâme Christian Martin dont le culot n’a pas de borne : il le vole en lui disant qu’il fait une bonne affaire et en plus il veut épouser sa fille. Tous se ligue contre lui, jusqu’à la bonne qui rêve de mariage et d’aristocratie et son épouse, Madame Barnier, qu’il a épousé pour sa fortune. Charmante Madame Barnier qui prend tout avec un sourire inaltérable.
Et puis il y a Oscar, son chauffeur, qu’il a mis à la porte. Oscar qui part tout le temps et qui revient quand il ne faut pas. Et aussi Philippe, son coach, qui a la cervelle grosse comme un petit pois cassé. Et cette maudite valise qui ne contient jamais ce qu’il veut.

Oscar : une recette éprouvée

La pièce de Claude Magnier créée en 1958, avec Louis de Funès et Pierre Mondy, remporta un immense succès. Essai transformé au cinéma avec la comédie réalisée par Edouard Molinaro. Lorsque Louis de Funès reprendra la pièce au théâtre du Palais Royal, le théâtre afficha complet. Louis de Funès a marqué de sa personnalité trépidante le rôle de l’irascible Barnier. Reprendre le rôle après lui est une gageure et l’on sait bien qu’en France le public est très attaché aux créateurs du rôle. En 1995, Roland Giraud relève le gant aux côtés de Francis Perrin. Ces deux routiers du boulevard feront un succès.
Claude Magnier utilise les ressorts classiques de la comédie, des quiproquos, des malentendus, des méprises, des personnages faire-valoir typés comme le coach à la cervelle de moineau, entérinant l’idée reçue de gros bras-petite tête. La recette a fait ses preuves, encore faut-il que la mise en scène et les comédiens maintiennent un rythme endiablé, condition sine qua non d’une bonne comédie.

Un coup médiatique ou du théâtre ?

Il faut le dire tout net, l’affiche nous faisait craindre le pire, avec le fils de… et la fille de…. Un ancien rugbyman reconverti dans la comédie, un échappé de la série « Sous le soleil » et en prime le commissaire de « Taxi ». Pour achever de nous décourager on peut lire : La comédie événement de l’année ! Ouille. Mais, à la rédaction de Webthea, on ne compte que des journalistes qui n’ont peur de rien, ni des genres, ni des lieux, ni des comédies grand public !

Le début n’est pas très engageant. La bonne des Barnier est interprétée par une charmante jeune femme à qui on a demandé d’être charmante, mais cela ne suffit pas pour jouer la comédie. Arrive Davy Sardou que nous avions remarqué dans « Copier collé ». On se dit ouf un comédien ! Il est vrai qu’il est impeccable dans le rôle de Christian Martin, le comptable amoureux de la fille de Barnier. Il joue juste, a la voix bien posée, un vrai sens de la scène, et mérite de se faire un prénom, d’autant plus qu’il est mignon tout plein !

Bertrand Barnier est interprété par Bernard Farcy. Depuis l’énorme succès de « Taxi 1 », puis des avatars des aventures du taxi marseillais, ce comédien est devenu populaire. Mais Bernard Farcy n’est pas né du jour au lendemain. Si on l’a peu vu au théâtre ces dernières années, il a cependant travaillé avec Robert Hossein, Jean-Luc Tardieu, et il a été unanimement salué pour son interprétation de notre grand Charles national. Bernard Farcy ne fait pas d’imitation du jeu frénétique de De Funès. Il reste posé, jouant le volcan qui va exploser, une sorte de force tranquille vacillante. Le reproche que nous pouvons faire est qu’il ne pousse pas sa voix et le fond de la salle a beau tendre l’oreille, ne l’entend pas bien. Chantal Ladesou est adorée du public. Dans Oscar elle est presque mesurée et c’est tant mieux. Que dire de la mise en scène de Philippe Hersen ? Son travail fleure parfois la caricature de théâtre de boulevard, mais il est clair que le but recherché est de faire rire le bon peuple et non pas de révolutionner l’art dramatique. On rit de bon cœur car la pièce est drôle. Ce spectacle ravira un public bon enfant qui recherche un spectacle familial, car les enfants rient à gorge déployé, et voir rire un enfant n’est-ce pas la plus belle récompense.

OSCAR de Claude Magnier, mise en scène de Philippe Hersen
Dialogues Eric Assous. Décor de Stéphanie Jarre. Avec Bernard Farcy, Chantal Ladesou, Davy Sardou, Sophie Tapie, Vincent Moscato, Florence Geanty, Odile Vuillemin, Blanche Raynal, Avy Marciano.
Théâtre du Gymnase Marie Bell 01 42 46 79 79

Crédit photo : Amélie Da Costa

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

3 Messages

  • Oscar de Claude Magnier 17 septembre 2015 13:22, par Suzanne

    Bonjour, mon fils qui est au Lycée souhaite présenter cette pièce de théâtre en fin d’année avec ses camarades de classe. Nous recherchons activement le texte de cette pièce. Ce serait formidable si vous pouviez nous fournir le texte intégra : photocopie, ou n’importe quel autre support.

    Merci d’avance pour tout renseignements que vous pourriez nous fournir.
    Bien cordialement.
    Suzanne

    repondre message

  • Oscar de Claude Magnier 4 avril 2016 03:26, par fredux

    bonjour
    Suzanne, utilisez les sous titre pour reccuperer les dialogue ..
    ensuite a vous de mettre des couleur pour les acteur ou la decoupe ...
    ici par exemple
    http://dailysubs.net/imdb/62083/121841
    bon courage
    pour Marie-Laure Atinault
    Oscar n as jamais été joué "avec Louis de Funès et Pierre Mondy "
    mais d abord par Pierre Mondy en 1958
    et Louis de Funès pour la suite

    repondre message

  • Oscar de Claude Magnier 24 août 2018 01:24, par Guy Ferland, Théâtre de l’insomnie

    Nous sommes à la recherche du texte. Pouvez-vous nous guider à savoir où le trouver dans la Province de Québec, Canada ?

    Merci de votre aide.

    Guy Ferland

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.