Accueil > Les Témoins

Critiques / Théâtre

Les Témoins

par Stéphane Bugat

Banal, pas si banal

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Parmi les auteurs que les Parisiens peuvent (re)découvrir, dans le cadre du mois de la Pologne, Tadeusz Rozéwicz occupe une place à part. Engagé jeune comme maquisard dans la résistance contre l’occupation nazie, il s’est ensuite imposé comme poète de l’ordinaire et comme dramaturge grinçant. On retrouve ces deux aspects dans les deux textes que son compatriote Lukasz Kos a choisi de mettre en scène. Dans le premier, deux hommes à la terrasse d’un café devisent. Paisibles en apparence, ils ont cependant ce croisement de jambes mécanique, comme le signe récurrent d’une angoisse qui leur pèse. Dans le second, un couple au réveil échange un bavardage qui se veut léger mais que l’on devine surtout vain, comme signe d’une relation que la routine étouffe.

Thibault de Montalembert

Il y a chez Rozéwicz une petite musique à la fois doucereuse, comme anodine, et irritante, à force d’apparentes banalités. C’est ce que la mise en scène de Kos, précise et discrète, s’applique à reproduire. Elle est servie en cela par une interprétation précise et mesurée. Jean-Luc Debattice laisse transparaître une force d’autant plus troublante qu’elle est retenue. Thibault de Montalembert donne plutôt dans l’élégance suave, comme traversée par des instants d’exaspération. Antonia Miklikova joue sur la gamme du charme et de cette distance dont on ne sait jamais vraiment si c’est de l’ironie ou de la niaiserie.

Ce spectacle, sans tapage ni effet de manche, n’est pas conçu pour susciter l’exaltation. C’est simplement une sorte d’exercice de style vaguement troublant qui retient l’attention.

Les Témoins ou Notre petit équilibre, de Tadeusz Rozéwicz, traduit du polonais par Jerzy Lisowski, mise en scène de Lukasz Kos, avec Jean-Luc Debattice, Antonia Miklikova et Thibault de Montalembert. Théâtre Molière/Maison de la Poésie, jusqu’au 19 décembre. Tél : 01 44 54 53 00 www.maisondelapoesie-moliere.com.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.