Accueil > Les Marionnettes de Salzburg

Critiques / Autres Scènes

Les Marionnettes de Salzburg

par Marie-Laure Atinault

Du bois en vie et en voix

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un vrai cadeau de Noël pour ce début de Printemps frisquet, les mythiques Marionnettes de Salzburg installent leur castelet au Théâtre Déjazet jusqu’au 2 avril. Ces marionnettes furent créées par Anton Aicher, un sculpteur mélomane. Son premier essai fut de monter Bastien, Bastienne de Mozart. Le succès est tel qu’Aicher se lance dans l’aventure, perfectionnant ses représentations. Dès 1928, les marionnettes de Salzburg conquièrent le monde avec des tournées triomphales. A leur répertoire, Mozart bien sûr, mais également Rossini et Tchaïkovsky.

Magie et allégresse

Cette année où nous fêtons le 250e anniversaire de la naissance de Mozart (1756-1791), les marionnettes de Salzburg nous enchantent avec Don Giovanni et La Flûte Enchantée dans des mises en scène pleine d’allégresse et de magie. Le castelet est une grotte miraculeuse où les pantins de bois animés par des fils semblent tous être des Pinocchio en puissance, libérés de leurs fils. Le travail de la troupe de Gretl Aicher, petite fille du créateur, est d’une remarquable minutie. Pour ces marionnettes, qui mesurent entre 30 et 50 cm, les costumes sont fastueux, les décors nombreux, réalisés avec un goût exquis du détail, et l’utilisation des techniques est digne des grandes scènes : jeux de lumière, effets spéciaux, jeux de miroir... Tout est réglé au millimètre prêt.

Des enregistrements de très haute qualité

La dextérité des manipulateurs est diabolique ou divine, les petits pas comptés de Zerline, la superbe de Don Giovanni, font oublier que les interprètes sont des pantins de bois. On croit presque voir leur poitrine se soulever, leur bouche s’ouvrir pour faire passer le « la » parfait. Malgré votre âme d’enfant, vous savez que les marionnettes ne chantent pas. Quoique ... ! Des enregistrements de très haute qualité sont diffusés avec les plus grands interprètes. Des matinées le samedi et le dimanche permettront aux mélomanes en culotte courte de découvrir cette institution presque centenaire qui perdure grâce au talent et à la pugnacité d’une équipe virtuose.

Les Marionnettes de Salzburg. Sous la direction artistique de Gretl Aicher. Avec en alternance : La Flûte enchantée de Mozart : Mise en scène Geza Rech. Décors Günther Schneider-Siemsen. Costumes Friedl Aicher. Enregistrement Deutsche Gramophon. Don Giovanni de Mozart : Mise en scène Ludwig Wolf-Dieter. Décors Günther Schneider-Siemsen. Costumes Ronny Reite. Enregistrement RCA. Théâtre Déjazet. Tél : 0820 206 235. Jusqu’au 2 avril.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.