Accueil > Les Feux de la gloire

Critiques / Comédie & Humour

Les Feux de la gloire

par Marie-Laure Atinault

Joyeux mélange de genres

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Qui n’a jamais jeté un œil sur ces feuilletons aux 3600 épisodes qui creusent à loisir les misères des gens riches ? Ce monde est peuplé de gens pas comme nous : ils roulent en voitures de luxe, ils ont des dents empruntées à un piano, s’habillent comme des gravures de mode. Ils se nomment Kevin, Sue Ellen, Bobby, mais jamais Paulette ou Marcel. Ah oui, j’oubliais : ils ont des soucis... Marc Saez a beaucoup potassé son "Santa Barbara sans peines" et a écrit une pièce sympathique qui mélange les genres. Une troupe répète dans un théâtre leur spectacle qui est une fidèle adaptation d’un soap-opéra. Or, ce théâtre a mauvaise réputation. Un fantôme rôde. Il n’y a pas que l’opéra qui soit hanté. Les comédiens font fi des signes avant-coureurs du malheur. Des inscriptions sanguinolentes aux disparitions suspectes, force est pourtant de constater que la malédiction n’est pas une légende.Marc Saez a réussi le mélange improbable et périlleux de Macbeth, des soap-opéras et du grand-Guignol. Quoi qu’en y regardant de plus près, les complications familiales et sentimentales des personnages de Macbeth et de Dallas ont bien des points communs. Les comédiens vont à fond dans leur jeu et si le public joue la carte de la complicité, on prend un plaisir évident à ce jeu de massacre bien amusant.

Les Feux de la gloire, écrit et mis en scène par Marc Saez, avec : Marc Saez, Véronique Picciotto, Jacques Hansen, Sylvie Lachat, Patrice Melennec, Odile Schmidt. Théâtre Sudden Tél : 01.42.62.35.00.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

2 Messages

  • > Les Feux de la gloire 24 janvier 2005 22:07, par erika

    Bonjour,
    Je réagis à votre article, car j’ai trouvé la pièce très décevante, à la limite du pénible. Certes, les enfants de 10 ans riaient de bon coeur. Je n’ai jamais ri.
    Il faut peut être prévenir vos malheureux lecteurs que l’humour est au niveau des planches. Je ne citerai que le merveilleux "faites la moue....non pas l’amour !". Merci pour la finesse. Ne pas oublier l’horripilant personnage du metteur en scène. Un franglais insupportable qui détruit l’atmosphère. Ce n’est pas vraiment la faute des comédiens, certains sont bons. Un mauvais texte et une mise en scène très moyenne. Dommage, il y avait une bonne idée.

    repondre message

  • > Les Feux de la gloire 25 janvier 2005 16:18, par sophieetpierre

    Je trouve votre critique trés injuste. Nous sommes allés mon mari mes enfants et moi même voir ce spectacle qui est trés drole, frais étonnant et vraiment différent de toutes les comedies que l’on peut voir sur paris ou ailleurs. Nous avons beaucoup ri et l’idée de mélanger l’univers du soap et celui de shakespeare est excellente. En tout cas nous étions beaucoup dans la salle à rire et etre surpris. Peut être avez vous perdu votre âme d’enfant, en tous les cas ce spectacle trés original fait du bien au théâtre. Tous les comediens y sont droles à souhait et le comedien qui joue le metteur en scène en tête. Pensez vous qu’un gerard depardieu mettrait autant d’énergie a servir un rôle. Il est trés curieux d’ailleurs que vous vous en preniez à ce personnage et que dans la foulée vous critiquiez l’ecriture et la mise en scène qui sont signées visiblement de la même personne. Une vengeance personnelle certainement qui n’éclaboussera surement pas les nombreux éclats de rires du public et les applaudissements nourris envers cette troupe vraiment marrante et généreuse. Voilà quand il y a une injustice il faut la dénoncer et votre avis (et vous êtes en droit de ne pas aimer) n’était heureusement pas l’avis du public le mardi ou nous avons vu ce spectacle. Courez les voir ils sont géniaux !!!

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.