Accueil > La dernière de Pascal Lissillour et Olivier Stéphani

Critiques / Théâtre

La dernière de Pascal Lissillour et Olivier Stéphani

par Marie-Laure Atinault

La musique adoucit les mœurs...pas toujours !

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Au théâtre tout le monde fait profil bas. Ce soir n’est pas un soir comme un autre puisque la diva Régine de Montlobert va donner son dernier récital. Entre Régine et Gaspard son accompagnateur, ce n’est plus la mélodie du bonheur mais plutôt la marche funèbre ! Ils se balancent à la tête des portées de récriminations, et les clefs de Sol ressemblent à des scuds. Et l’on dit que la musique adoucit les mœurs ! A propos de mœurs, Gaspard pianiste talentueux et vertueux ne supporte plus celles de Régine qu’il trouve parfaitement dissolues ! Ah il en a supporté des amants de sa diva et ce dernier freluquet brésilien ne va pas le mettre de bonne humeur. Toutes les rancœurs, tous les non- dits accumulés depuis plus de 20 ans vont exploser. Si Gaspard est trop sérieux aux yeux de Régine, et si elle est trop fofolle et un poil alcoolique aux yeux de Gaspard, leur association musicale durent depuis plus de 20 ans ! Les éclats des vieilles tempêtes vont-ils ravager ce dernier concert ?
Le régisseur qui tente de tempérer les deux, va-t-il trouver sa véritable vocation ?
Le théâtre est souvent affaire de rencontre. Anne-Marie Ruault après avoir crée et joué Le Cabaret Jodorowsky souhaitait changer de registre et ne plus jouer un seul en scène. La pièce de Pascal Lissillour et Olivier Stéphani lui a tout de suite plut. Le rôle de Régine de Montlobert est un rôle en or pour une comédienne et cette répétition volcanique convient parfaitement au tempérament de cette comédienne généreuse. La pièce est drôle et enlevée, les dialogues font mouche.
Les personnages sont bien définis, avec leur personnalité. Les rôles varient du picaresque au burlesque pour l’amant brésilien. La mise en scène est basée sur un rythme effréné. Bravo pour le soin apporté aux éléments de décor, aux costumes, et à ces petits détails qu’apprécie tant le public. Anne-Marie Ruault mène son petit monde à la baguette, avec sa folle énergie. Mention spéciale pour Pascal Fazi dans le rôle du régisseur amoureux des fleurs. Déluge de notes et de rires pour ce sympathique et distrayant spectacle.

La dernière, une comédie de Pascal Lissillour et Olivier Stéphani. Mise en scène Cyril Jarrousseau. Avec Pascal Fazi, Cédric Godgrand, Jordi Le Bolloc’h, Anne-Marie Ruault. Au Proscenium jusqu’au 23 décembre. Du jeudi au samedi à 19h30, dimanche à 15h30.
www.theatre-leproscenium.com
Tél :01 40 09 06 77

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

2 Messages

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.