Accueil > Le Festival de Villerville

Actualités / Festival / Théâtre

Le Festival de Villerville

par Jean Chollet

Du 4 au 6 septembre

Partager l'article :

Pour la raison majeure de coupes budgétaires, pratiquées par les collectivités locales, plus d’une centaine de festivals ont été annulés ou supprimés cette année, dans le domaine du théâtre, de la musique et de la danse. Si la majorité des grandes structures en place ont réussi, avec quelques aménagements, à maintenir leur programmation, il n’en va pas de même pour les festivals plus modestes qui constituent pourtant un maillage alternatif important sur le territoire régional français. Il faut une bonne dose de courage, d’abnégation et de foi en l’avenir à leurs organisateurs, pour créer, maintenir ou développer une manifestation appréciée par un public de proximité.

C’est le cas dans la commune de Villerville, située sur une falaise en bord de mer, dans le département du Calvados (entre Trouville et Honfleur), peuplée de moins de 800 habitants. Son organisation est née du désir d’ouverture culturelle de la municipalité et de sa rencontre avec Alain Desnot, collaborateur de diverses institutions, structures et festivals majeurs depuis de nombreuses années, convaincu d’intégrer un projet fusionnel associant la création artistique à ses habitants dans la vie de la cité. Devenu président de l’association, et avec la complicité artistique de Samuel Vittoz, il lance à l’été 2014, la première édition de ce festival associant théâtre, cinéma et musique, qui connaît un succès public convainquant. Elle fait naître, bien sûr, le désir de poursuivre l’aventure malgré un budget modeste nécessitant un bénévolat des organisateurs, en attente de soutiens institutionnels ou privés. Ce festival a trouvé un jumelage en partenariat avec le festival de Villéreal dans le Lot-et-Garonne, rejoint dans une orientation culturelle commune.

Au programme de cette année, trois spectacles de théâtre présentés dans différents lieux publics de la ville. La nouvelle création du Théâtre Pôle Nord L’Ogre et l’enfant, voyage en forme conte pour adultes avec des chants de Nina Simone, celle de Camille Pelicier et Iris Trystam, une rencontre entre femmes élaborée in situ à Villerville Comme tout le monde, et la reprise de La Mort de Danton de Georg Büchner dans la mise en scène de Yann Lheureux. Autour de ces représentations, rencontres, concerts, projections cinématographiques (c’est dans la commune que Henri Verneuil a tourné Un singe en hiver avec Gabin et Belmondo) et échanges conviviaux avec artistes et habitants. Une manifestation dont les exigences artistiques passent aussi par un désir de transformer les lourdeurs des modes de production de la création théâtrale. Ce n’est pas superflu.

Renseignements et réservations au 02 31 87 77 76 ou sur ot villerville.fr

Photo DR

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.