Accueil > On purge bébé et Léonie est en avance de Georges Feydeau

Critiques / Théâtre

On purge bébé et Léonie est en avance de Georges Feydeau

par Gilles Costaz

Farces de la vie bourgeoise

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Les pièces courtes de Feydeau, qui ne sont d’ailleurs pas vraiment brèves, ne se caractérisent non plus par leur légèreté.On purge bébé frôle la scatologie et Léonie est en avance se moque de la grossesse et s’amuse même de la dimension de l’écartement de l’utérus au moment de l’accouchement. Sacré Feydeau ! Et Sacré Gildas Bourdet qui, mis à l’écart du théâtre public où il œuvra si longtemps, vient sur les planches du théâtre privé pour mettre en scène ces deux farces bourgeoises. On mettra, cette fois, les bonnes manières de côté car c’est irrésistible.
On purge bébé tourne autour des pots de chambre : Madame s’y promène sans cesse avec son seau de toilette et Monsieur veut vendre des centaines de milliers de vases de nuit en « porcelaine incassable » à l’armée française. Pierre Cassignard et Cristiana Reali y jouent un couple toujours en pétard avec un art consommé de la fausse dignité et de la mauvaise foi. Dominique Pinon y est plus en retrait. Léonie est en avance décrit l’hystérie montante d’un foyer où la femme est certaine d’être sur le point d’accoucher. Pinon et Cassignard détaillent brillamment le portrait de bourgeois humiliés par le clan féminin que Feydeau rend odieux à souhait et que jouent avec une belle folie maîtrisée Marie-Julie Baup et Sylviane Goudal. Mais la grande surprise de cette seconde partie vient de Cristiana Reali interprétant la sage-femme tyrannique, plus masculine que féminine ! Cette comédienne, qu’on avait vu devenir une grande actrice tragique, bascule dans la farce avec agilité et porte au plus haut la drôlerie la plus bouffonne. Les décors, tout bariolés et peinturlurés, donnent le ton du spectacle : on ne fait pas du théâtre social, mais de la fantaisie. Oui, mais la bourgeoisie de nos ancêtres y est joliment épinglée.

On purge bébé et Léonie est en avance de Georges Feydeau, mise en scène de Gildas Bourdet, avec Cristiana Reali, Dominique Cassignard, Dominique Pinon, Marie-Julie Baup, Corinne Martin, Marc Guillaumin, Sylviane Goudal. Palais-Royal, tél. : 01 42 97 40 00 (2h15, avec entracte).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.