Accueil > Occident de Rémi De Vos

Critiques / Festival

Occident de Rémi De Vos

par Jean Grapin

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La manufacture décidément l’une des bonnes adresses du Festival OFF avec un texte étonnant de Rémi De Vos.
Chaque soir, l’homme (François Bergoin) rentre du bar imbibé d’alcool, insulte sa femme (Catherine Graziani). Elle réagit, frontalement, se bat avec toutes les ressources de la ruse et de l’intelligence pour amener son homme à un degré de conscience supérieure, lui faire atteindre un palier d’humanité exempt de machisme, de racisme, empreint d’amour.
Las.
La peinture du couple serait désespérante si le récit, par sa forme même dans ses récurrences, n’offrait aux comédiens sur un plateau la possibilité d’un rire plein d’un énergique défouloir. Doucement caricaturés, extraits d’un monde gentiment acidulé, les personnages prennent vie et leur complexité apparaît. Portrait d’aujourd’hui … au risque d’un miroir trop fidèle.
Dans les variations quotidiennes de leur combat se lit la tentation des extrêmes, la montée du désarroi, l’épuisement des caractères .Et pourtant l’homme et la femme restent pourtant liés l’un à l’autre : inexplicablement. La montée au ring présentée au regard du spectateur est aussi un rituel et devient sacrifice .
Comme les deux comédiens ont un fort tempérament et jubilent manifestement à incarner les personnages, le spectacle est des plus réjouissant et propose un grand moment d’humour et de réflexion sur l’état du monde.

Occident De Remi De Vos
Mise en scène de François Bergoin
Festival d’Avignon OFF 2009 La manufacture 16 h 05(la patinoire)

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.