Accueil > Mariage et Châtiment de David Pharao

Critiques / Comédie & Humour

Mariage et Châtiment de David Pharao

par Marie-Laure Atinault

Ce devait être un mariage en grandes pompes et ce fut une cascade d’ennuis, et de rires !

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Édouard (Daniel Russo) est fébrile aujourd’hui son meilleur ami se marrie, et il est bien évidement son témoin. Mais, il est un peu contrarié car sa femme, Marianne (Delphine Rich), n’assistera pas à la cérémonie. Elle refuse d’être complice d’une union qu’elle réprouve. La fiancée de Fred, ne brille pas par son intelligence. Cette Miss Météo, ne distingue ni le Nord, ni l’ouest. Elle est idiote et, avec une mauvaise foi assumée, Marianne déclare que c’est une erreur d’épouser cette femme, qui fut recalée à sa première année de catéchisme, à l’église.

Alors qu’Édouard se bat avec son habit de cérémonie, la stagiaire de son cabinet d’architecte déboule, avec une maquette sous le bras. Elle est excitée, il faut que leur projet soit prêt pour le présenter dans les temps. Édouard refuse, il doit être à l’église. Le problème d’Édouard est qu’il ne sait pas dire non. Enfin soyons juste, il sait articuler ce mot de trois lettres mais il ne reste pas ferme sur ses convictions. Cet homme est un gentil, un vrai. Il ne veut pas faire de la peine, il veut arranger tout, pour que tout le monde soit content. Pauvre Édouard à force de vouloir arrondir les angles, on se blesse. Il ne veut pas dire la vérité, comment dire qu’il sera en retard. Alors il ment, il brode. Il faut bien le dire la vile stagiaire est diabolique !!!

Fred (Laurent Gamelon) est un gentil garçon, placide et solide. Il est taillé comme une armoire comtoise et lorsqu’il est contrarié, il sort de ses gonds !!!Et cela nous fait beaucoup rire !
La pièce pourrait être sous-titrée les malheurs d’Édouard !

David Pharao nous offre une pièce à la mécanique implacable. Le mensonge est comme un escalier qui débouche sur l’abîme. Chaque marche entraîne le menteur amateur inexorablement vers le gouffre. Notre héros est une victime. Pas besoin d’être Russe, pour être tourmenté, cette affirmation est un clin d’œil au titre ! Lorsque le futur jeune marié vient se plaindre, il faut bien trouver une excuse, mais le nouveau mensonge va faire basculer la vie d’Édouard. L’auteur a imaginé une succession de mensonges qui tombent en cascade. Non, nous ne vous dirons pas pourquoi l’appartement de Marianne et Edouard, est décoré par des couronnes de fleurs. Nous ne vous dirons pas, non plus, pourquoi l’une des portes et un bout de mur sont par terre. Nous vous dirons simplement que tel un Pinocchio malheureux, le pauvre Édouard est bien à plaindre. Nous sommes tentés de le consoler et de l’aider. De même que nous avons une furieuse envie de gifler la stagiaire ! Attention Zoé Nonn joue un rôle, aucun mauvais traitement sur elle ne sera toléré.

Pour qu’une pièce comique soit une réussite, il faut non seulement un texte bien ficelé, ménageant des surprises mais il faut qu’elle soit bien jouée. Ici nous avons des orfèvres en la matière, Édouard est interprété par Daniel Russo dont le capital sympathie ne fait qu’augmenter avec les ans, il devient un haut cru du rire. Laurent Gamelon joue de son physique, ou plus exactement, on lui demande d’être cet homme imposant. Mais on sent dans son personnage, dont le mariage ne se déroule pas du tout comme prévu, un cœur tendre. Ces deux comédiens mènent la pièce avec une énergie galvanisante.

Mise en scène de Jean-Luc Moreau
Avec Daniel Russo, Laurent Gamelon, Delphine Rich, Fannie Outeiro, Zoé Nonn
Théâtre Hébertot
Tél ! 01 43 87 23 23 www.theatrehebertot.com

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.