Accueil > Le Monte-Plats de Harold Pinter

Critiques / Théâtre

Le Monte-Plats de Harold Pinter

par Caroline Alexander

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est presque du théâtre en appartement. La petite scène du Théâtre de la Boutonnière nichée au premier étage en fond de cour d’une maison du onzième arrondissement met acteurs et spectateurs de plein pied et devient le cadre idéal de comédies intimistes. Comme l’étrange face à face de ce Monte-Plats du grand faiseur d’énigmes psychologiques à l’anglaise Harold Pinter. Ici deux tueurs à gages enfermés dans une pièce aveugle d’un lieu dont ils ignorent la géographie, attendent les directives qui leur désigneront leur prochaine victime. Il y a le nerveux autoritaire et son cadet, plus cool qui parfois pose des questions qui gênent. Le troisième homme prend la forme inattendue d’un monte-plats porteur de messages. C’est le royaume du non-sens et de l’incommunicabilité, une spécialité d’outre-Manche. Deux excellents comédiens, un français Yves Buchin, un argentin, Pablo Contestabile se renvoient la balle dans ce jeu des hasards et de la mort sous la direction de Sophie Gazel. Ils font partie dune compagnie franco-argentine, « Le Théâtre Organic » qui se produit alternativement à Buenos Aires et à Paris, notamment au cours d’un Festival International des Traditions du Jeu de l’Acteur. Dans la promiscuité de La Boutonnière tout se passe comme dans notre salon, ou juste à côté. On respire avec les assassins en marche , on est un peu voyeurs et c’est tout le charme de ce polar qui s’achève en point d’interrogation, sans flic ni cadavre.

Le Monte-Plats de Harold Pinter, avec Yves Buchin et Pablo Contestabile mis en scène par Sophie Gazel - Théâtre de la Boutonnière, 25, rue Popincourt – Paris 11ème - du jeudi au samedi à 21h. Jusqu’au 23 février –01 48 05 97 23

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.