Le Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau

Au delà des secrets d’alcôve

Le Journal d'une femme de chambre d'Octave Mirbeau

Le cinéma (Bunuel avec Jeanne Moreau) et le théâtre ont popularisé ce texte de Mirbeau qui, en son temps et peut-être encore aujourd’hui, est une charge de dynamite contre le confort moral des bourgeois. Car la domestique qui se raconte à la première personne, fille de pauvres marins, conte combien elle est maltraitée et surtout combien elle sert au bon vouloir érotique des chefs de famille. Elle n’en tombe pas moins amoureuse mais le seul homme qu’elle aime vraiment meurt jeune. Elle est une victime mais qui aime le plaisir. Les étreintes cachées ne sont pas toujours des souffrances mais parfois des jouissances – ces deux pôles de la sensation étrangement mêlés. Elle n’en a pas moins besoin de se venger. Et son journal intime exprime cette vengeance.

Jonhatan Duverger, qui a bénéficié de la complicité de Jean-Marie Villégier pour la mise en scène, a établi une nouvelle adaptation qui privilégie cette ambiguïté du plaisir et de l’humiliation, de la sensualité et de la colère. Il la représente dans la simplicité d’une image d’Epinal, avec une maison miniature, autour de laquelle s’exprime et tourne l’héroïne solitaire, les cheveux pris dans un bonnet blanc et le corps tout entier pris dans une robe noire partiellement couverte d’un tablier blanc. Natacha Amal joue la servante avec sincérité, ce qui donne peu d’arrière-plans mais séduit par la force du jeu et l’accent de vérité. Mise en scène et interprétation permettent d’aller au-delà des secrets d’alcôve et de saisir à la fois une époque et un personnage.

Le Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau, adaptation et mise en scène de Jonathan Duverger, collaboration artistique de Jean-Marie Villégier, décor de Jean-Michel Appriou, costume de Maud Cabon, lumières de Patrick Méeus, maquillage de Suzanne Pisteur, avec Natacha Amal. Création au Théâtre de l’Ouest parisien, Boulogne-Billancourt. Reprise le 30 novembre à Plougonvelin (espace Kéraudy).

Photographie : Victor Tonelli Artcomart

A propos de l'auteur
Gilles Costaz
Gilles Costaz

Journaliste et auteur de théâtre, longtemps président du Syndicat de la critique, il a collaboré à de nombreux journaux, des « Echos » à « Paris-Match ». Il participe à l’émission de Jérôme Garcin « Le Masque et la Plume » sur France-Inter depuis un quart...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook