Accueil > La Mémoire d’un autre de Frédéric Sabrou

Critiques / Théâtre

La Mémoire d’un autre de Frédéric Sabrou

par Gilles Costaz

Changement de personnalité

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Frédéric Sabrou jette un regard amusé et satirique sur la société. Son plus grand succès, Danger… public, s’inspirait du malentendu survenu à Michel Vinaver : un auteur plutôt situé à gauche devenait malgré lui l’écrivain chéri du Front National. Dans sa nouvelle comédie, La Mémoire d’un autre, il joue à nouveau avec les paradoxes troubles de notre époque. Il imagine que la femme d’un syndicaliste virulent reçoit un coup violent sur la tête et change de fonctionnement mental. Elle se met à égrener les souvenirs et les points de vue du patron le plus détesté de la région. Son prolo de mari se désespère d’entendre chez lui les opinions les plus réactionnaires, et le patron ne trouve aucun plaisir à entendre ses secrets divulgués.
La situation est amusante. Elle est exploitée avec légèreté, se moque un peu de tout le monde et cherche plus le rire de bonne humeur que le propos politique, bien qu’elle donne quelques coups de griffe à une certaine gauche. Mis en scène par Catherine Schaub dans un style qui rappelle le bon temps du cinéma populaire français, les acteurs, Pascale Laurent, Philippe Quercy et surtout Isabelle Hétier qui change étonnamment de personnalité, sont vrais et drôles. Mais le texte, fondé sur une bonne idée de départ, progresse sans surprendre beaucoup.

La Mémoire d’un autre de Frédéric Sabrou, mise en scène de Catherine Schaub, décor par U/Orbas, avec Isabelle Hétier, Pascal Laurent et Philippe Quercy. Essaïon, les vendredi et samedi à 20h, jusqu’au 3 avril. Tél. : 01 42 78 46 42 (1h 05).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.