La La La de Geoffroy Jourdain et Benjamin Lazar

Un joyeux roman chanté

La La La de Geoffroy Jourdain et Benjamin Lazar

Benjamin Lazar a ouvert une nouvelle voie dans le théâtre baroque. Mais, avec La La La, qui a été créé en octobre au théâtre de Suresnes, il emprunte un chemin parallèle en dirigeant un « opéra en chansons », fait avec des tubes d’hier et d’aujourd’hui. Tout est parti de sa collaboration avec Geoffroy Jourdain, qui dirige le cœur de chambre Les Cris de Paris – ensemble amateur de « petites folies » dans l’interprétation savante de la musique. Ils ont inventé une histoire, faite avec des airs que, souvent, chacun connaît, ils ont constitué un véritable feuilleton. Lors d’un enregistrement d’une émission de variétés, une vedette de la chanson reçoit un bouquet de fleurs accompagné d’une lettre mystérieuse. Qui est cet admirateur ? La chanteuse s’interroge tout au long d’une déambulation folle qui passe par les night-clubs, les salons mondains, un taxi, le métro…
Les chansons vont de Fréhel à Dutronc, de Damia à Michael Jackson, d’Ella Fitzgerald à Madonna, de Jeanne Moreau à Prince, de Boris Vian aux Rita Mitsouko, de Julio Iglesias à Thomas Fersen. Du populaire style "Téléphone-moi" de Nicole Croisille ou "Paroles" de Dalida au rock anglo-américain et au jazz salué par Nougaro. On a rarement vu autant de monde sur une scène : les 34 choristes, les 6 acteurs et chanteurs de la compagnie (dont Benjamin Lazar lui-même). Tout ce groupe sinueux se déplace aux quatre coins de la scène comme un dragon chinois. Ça se presse, se bouscule, s’étire. L’histoire romanesque rebondit sans cesse. Les airs sont portés par d’autres voix et d’autres harmonies que celles qu’on connaît. On ne sait plus ou l’on est, tandis que l’on admire chaque événement. C’est « un voyage dans notre mémoire personnelle et collective », disent les auteurs. Certainement mais surtout un objet théâtral et musical sans cesse inventif et profondément joyeux. L’oreille du mélomane est suscitée autant que l’œil du spectateur de théâtre. Les sens et l’esprit sont à la fête, subjugués par tant de conjugaisons.

La La La, scénario de Geoffroy Jourdain, Morgan Jourdain, Benjamin Lazar, direction musicale de Geoffroy Jourdain, mise en scène de Benjamin Lazar, composition et arrangements de David Colosio, Morgan Jourdain, Vincent Manach, chorégraphie de Gudrun Skalmetz, scénographie d’Adeine Caron, avec les chnateurs des Cris de Paris, les acteurs et danseurs du Théâtre de l’Incrédule. Opéra-Comique, les 31 décembre (20 h) et 1er janvier (16), tél. : 0825 01 01 23. Puis Caen (26 janvier), Besançon (27 janvier), Boulogne-sur-mer (31 janvier), Roubaix (10 février), Vichy (4 juillet).

A propos de l'auteur
Gilles Costaz
Gilles Costaz

Journaliste et auteur de théâtre, longtemps président du Syndicat de la critique, il a collaboré à de nombreux journaux, des « Echos » à « Paris-Match ». Il participe à l’émission de Jérôme Garcin « Le Masque et la Plume » sur France-Inter depuis un quart...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook