Accueil > Jules Renard est en voyage de Xavier Jaillard

Critiques / Théâtre

Jules Renard est en voyage de Xavier Jaillard

par Gilles Costaz

Loin des villes, loin du monde

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Avec ce titre de Jules Renard est en voyage, Xavier Jaillard a instauré une étrange ambiguïté qu’on peut regretter. Le spectateur est enclin à penser qu’il s’agit d’une pièce sur l’auteur de Poil de carotte ou sur son œuvre, un spectacle qu’on pourrait regarder en complément du joli Ecornifleur que Marion Bierry a mis en scène au La Bruyère. Il n’en est rien. On est là dans la maison de Jules Renard, en Bretagne, mais les personnages qui occupent l’une des pièces sont les métayers. Leur vie est parallèle à celle de l’écrivain. Ils peuvent frôler cette existence, comme lorsqu’ils ont entre les mains un manuscrit de l’illustre propriétaire, mais Jaillard fait œuvre à part. Il suit ses personnages dans leurs propres problèmes, ceux d’un couple de pauvres gens, ignorants, concentrés sur un événement : l’arrivée prochaine, ou du moins supposée imminente, du fils de retour après sept ans de service militaire aux colonies. Ils attendent le car et, comme le temps passe lentement dans ce village reculé, discutent. Entre eux, l’amour est-il éteint par les vieilles haines recuites et le sentiment de supériorité du mari ? Pas sûr, mais ils ne savent plus se parler, sinon pour se faire d’éternels reproches. Et ce fils qui n’arrive pas !
Dans cette salle de ferme, percée d’une cheminée qui fume, décorée d’objets en cuivre, une atmosphère désuète s’installe. On craint un instant que ce lent face-à-face devienne pesant ou attendu, mais, au contraire, c’est un climat de vérité poignant qui l’emporte dans la mise en scène feutrée de Daniel Lavau. Marie-Christine Danède, qui joue avec un léger accent, fait sentir sous la carapace la douleur sourde des blessures et des frustrations. Xavier Jaillard traduit avec un talent compact et massif l’autorité qui doute, la certitude trompeuse derrière laquelle se cache tout un malheur de vivre. Ce beau moment de théâtre touche le spectateur au plus profond par son interprétation d’un texte où le langage se réinvente plaisamment par l’intrusion d’un séduisant parler local.

Jules Renard est en voyage de Xavier Jaillard, mise en scène de Daniel Lavaud, musique de Frédéric Jaillard, avec Marie-Chistine Danède et Xavier Jaillard. Petit-Hébertot, tél. : 01 55 63 96 06. (1 h 15).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.