Accueil > Forêts de Wajdi Mouawad

Critiques / Théâtre

Forêts de Wajdi Mouawad

par Corinne Denailles

Promesses tenues

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La jeune Loup, punkette rebelle habitée par une colère incoercible, expression d’un chagrin très ancien, est engagée malgré elle dans la forêt inextricable de ses origines, conduite dans sa recherche par un professeur de paléontologie. Qu’est-ce qui a bien pu rapproché ces deux-là qui n’avaient rien pour se rencontrer ? juste un petit bout d’os qu’on a trouvé dans le crâne de la mère de Loup à sa mort, un minuscule osselet, vestige de l’embryon d’un jumeau. L’enquête s’impose. Ce n’est que bien plus tard, ayant remonté sa généalogie de femme en femme, d’abandon en promesses non tenues, après avoir découvert quelques épisodes douloureux, après avoir renoué les fils qui la relie à ce soldat de la guerre de 14 égaré dans la forêt des Ardennes, à Ludivine la résistante déportée à Treblinka et dont le père de Douglas a reconstitué une partie du crâne après avoir élucidé le mystère de sa partie manquante que Loup, trouvera enfin la paix avec elle-même. Avec Wajdi Mouawad, on est toujours à la fois dans l’intime et l’universel, l’anecdote et le mythe, entre tragédie et conte. Ecrivain visionnaire inclassable, metteur en scène très doué, ce québécois ne cesse d’interroger ses origines libanaises dans des pièces au souffle épique d’une grande beauté. Forêts tire le fil de Littoral et Incendies, trois facettes d’une même quête incessante des origines et de l’identité. Le labyrinthe obscur de nos esprits recèle bien de secrets qu’il nous incombe de révéler à notre propre lumière intérieure. Tel pourrait être le thème de cette histoire flamboyante conduite par des acteurs formidables, puissants, profonds qui puisent leur énergie dans la terre nourricière des mots pour nous les offrir. Du très grand théâtre.

Forêts texte et mise en scène de Wajdi Mouawad, avec Jean Alibert, Olivier Constant, Véronique Côté, Yannick Jaulin, Jacinthe Laguë, Linda Laplante, Patrick Le Mauff, Marie-France Marcotte, Bernard Meney, Marie-Eve Perron, Emmanuel Schwartz. Du mercredi au samedi à 19h30, dimanche 16h. Au théâtre 71 à Malakoff. Tél : 01 55 48 91 00.
Durée : 4 heures.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.