Accueil > Entre ciel et chair

Critiques / Autres Scènes / Théâtre

Entre ciel et chair

par Jean Grapin

Partager l'article :

De Christiane singer, mes Clara Ballatore, avec Christelle Willemez
et (en alternance) Michel Thouseau contrebasse et Birgit Yew violoncelle.

Ce fut dans l’université du 12 ème siècle à Paris. Un homme, une femme subjugués l’un par l’autre et l’irruption de leur amour qui fait exploser toutes les conventions. Héloïse jeune fille, élève et Abélard professeur célèbre.

Il y eut l’oncle jaloux de son autorité et la vengeance qui sépara les deux amants. Abélard émasculé et exilé. Héloïse recueillie à jamais en un couvent. Réunis dans la mort au nom de cet amour pour l’éternité par l’une des plus hautes autorités de la chrétienté, Pierre le vénérable abbé de Cluny. Fondation et affirmation d’un principe. Celui de l’homme et de la femme à égalité dans l’amour et l’intelligence.

Le beau texte de Christiane Singer est porté par Christelle Willemez. Ses modulations délicates révèlent les facettes de la passion brève et ardente et celles d’un malheur qui dure une vie. Celles d’un souvenir à l’intensité conservée dans la fugacité et l’amertume des jours.

Soutenu par le chant d’un instrument à corde (violoncelle ou contrebasse en alternance) le jeu de laisse au spectateur le goût d’une danse rêvée. Le spectateur est heureux que ce spectacle dans sa simplicité son dépouillement ravive en sa conscience ce patrimoine immatériel : la vie d’Héloïse et Abélard. Il souhaite que les vieux murs de l’abbaye du Paraclet et du prieuré de Saint marcel lès Chalon vibrent de nouveau du récit de cette histoire.


Le Lucernaire : 26 mars - 18h30
Téléphone : 01 45 44 57 34

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.