Accueil > d’Elle à Lui par Emeline Bayart

Critiques / Festival / Théâtre

d’Elle à Lui par Emeline Bayart

par Gilles Costaz

Une gouaille royale

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Grande comédienne, Emeline Bayart est aussi une grande chanteuse. Une grande interprète puisque, actrice, elle sait jouer de tous les langages vocaux et physiques de la femme de théâtre. Son registre, que le récital D’elle à Lui exprime parfaitement, n’est pas exactement celui de la femme amoureuse, plutôt celui de la femme sexuelle, telle qu’elle est vue par les hommes - même si l’on va jusqu’aux chansons de Juliette. Chronologiquement (mais son show n’est pas historique, il se déroule dans le désordre des époques), elle part d’Yvette Guilbert et de "Madame Arthur… qui eut une foule d’amants" et va jusqu’à nos jours, en passant par des auteurs souvent oubliés ou jugés désuets, Bernard Joyet, Vincent Scotto…
De qui est la chanson Partie carrée entre les Boudin et les Bouton  ? On ne sait plus, mais c’est précisément d’Yvette Guilbert. Cette histoire de deux gourgandines et de leurs maris infidèles est tout à fait typique du monde qu’illustre et explore la chanteuse : un répertoire coquin aux jeux de mots volontiers gaillards.
Les cheveux blonds en bataille, les lèvres très rouges, vêtue d’une robe noire très droite, Emeline Bayart a une voix puissante et un jeu sans détour. C’est net, fort, percutant. On ne perd pas un mot, pas une intonation, pas un deuxième sens. L’accompagnement d’Osvaldo Calo a le rythme nerveux attendu, avec les résonances caf’conç du bon vieux temps (sale époque pour les femmes en réalité ! ) Le jeu d’Emmeline Bayart retrace indirectement ce temps-là, celui des femmes à hommes qui étaient les vestales des bourgeois pressés. Elle a de la royauté dans sa gouaille, et de la revanche dans sa force de frappe. Elle semble sortie d’une affiche de Toulouse-Lautrec, mais elle est du côté des femmes dont elle fait entendre, superbement, la tristesse des vies consacrées au plaisir.

D’Elle à Lui, récital de chansons interprétées et mises en scène par Emeline Bayart, piano : Osvaldo Calo, lumières d’Olivier Oudiou.

Théâtre du Bourg-Neuf, 20 h 40, tél. : 04 90 85 17 90, jusqu’au 27 juillet. (Durée : 1 h 10).

Photo Annieallmusic.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.