Accueil > Tous les enfants veulent faire comme les grands de Laurent Cazanave

Critiques / Théâtre

Tous les enfants veulent faire comme les grands de Laurent Cazanave

par Gilles Costaz

Le premier baiser

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Cela commence comme un jeu de cache-cache. Nous sommes dans une forêt où tout est blanc, où tout paraît dessiné (beau décor de Philippa Butler) ; deux adultes jouent comme des enfants. Mais voilà qu’arrivent une jeune fille et un jeune homme. Ils se rejoignent sur une souche d’arbre. Ils ne savent pas observés, mais les adultes joueurs les regardent à travers les branches. Qu’est-ce qu’un baiser ? Quels bouleversements apporte le premiers baiser ? Toute une interrogation sur l’amour se développe, au long d’un dialogue tournoyant. Enfin, ils s’embrasseront…
Bien qu’ils se réfèrent à Duras et Handke, le texte de Laurent Cazanave est d’une écriture très jeune, presque adolescente. Il n’en a pas moins beaucoup de charme, servi par une mise en scène intelligemment feutrée et le jeu d’acteurs qui, comme leur dialogue, savent être en équilibre entre le jeune âge et l’âge de la lucidité, Nathan Bernat, Flora Diguet, Hector Manuel, Michaël Pothlichet. Parier sur Laurent Cazanave est un juste pari des théâtres de la Reine blanche et des Déchargeurs.

Tous les enfants veulent faire comme les grands, texte et mise en scène de Laurent Cazanave, collaboration artistique d’Alexandre Virapin-Apou, scénographie et costumes de Philippa Butler, lumières d’Armand Coutant, avec Nathan Bernat, Flora Diguet, Hector Manuel, Michaël Pothlichet.

Les Déchargeurs, 19 h 30, tél. : 01 42 36 00 50, jusqu’au 13 octobre, puis au Sel, Sèvres, le 18 octobre. (Durée : 1 h 15).

Photo Jean-Louis Fernandez.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.