Accueil > Que faire ? (le retour) de Jean-Charles Massera et Benoit Lambert

Critiques / Théâtre

Que faire ? (le retour) de Jean-Charles Massera et Benoit Lambert

par Gilles Costaz

Besoin d’utopie

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’auteur Jean-Charles Massera et le metteur en scène Benoît Lambert se sont dit : si on remettait les idées de révolution sur la table ? Ils les ont jetées sur une table de cuisine pour leur nouveau spectacle Que faire ? (le retour), dont le titre fait référence à Lénine – déjà, lui, se demandait : que faire ? Donc tout commence dans une cuisine où dîne un couple des classes moyennes. La femme lit en mangeant. Rien ne lui fait peur, elle dévore même du Descartes en latin. Brave garçon, le mari apporte un paquet de bouquins où il y aura de tout : Marx, Maupassant, Flaubert, Vaneigem, Deleuze disant que la France se refusait à analyser l’héritage de mai 68… Nos deux Français moyens se mettent à picorer. Ils tanguent sur une mer de livres, s’enlacent, se projettent en furieux militants, se dédoublent. Dans une série de secousses, ils vont de l’utopie à la réalité, de la réalité à l’utopie. Ils lisent à voix haute, chantent Mouloudji et Anne Sylvestre. Ne vont-ils pas finir par faire des cocktails Molotov en se passant la chanson de Trénet, Quand votre cœur fait boum ?

Ce spectacle que nous avons vu au Centre dramatique de Dijon, que dirige le géant François Chattot (géant à tous points de vue), est une facétie qui fuit le didactisme mais rappelle des œuvres essentielles, des formulations capitales. Par le rire, le délire, les dérives d’un bateau ivre, Massera et Lambert administre une sacrée série de piqûres de rappel. Martine Schambacher et François Chattot sont de formidables acteurs de chair et de rêve dans ce montage démonté et tonique. « Excuse-moi, mais je ne vois vraiment pas pourquoi tu pourrais pas penser dans ta cuisine », disait déjà Massera dans We are the Europe. La lutte continue. Dans la drôlerie, ce qui n’a rien de banal.

Que faire ? (le retour) « de Jean-Charles Massera, Benoît Lambert (and guests »), mise en scène de Benoît Lambert, scénographie et lumière d’Antoine Franchet, costumes de Volaine L. Chartier, avc François Chattot et Martine Schambacher. Théâtre de la Colline, Paris, tél. : 01 44 62 52 52, jusqu’au 30 juin (durée : 1 h 45).

© Elisabeth Carecchio

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

1 Message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.