Accueil > Médée poème enragé de Jean-René Lemoine

Critiques / Théâtre

Médée poème enragé de Jean-René Lemoine

par Gilles Costaz

Cantate du désir

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Théâtre de la Ville permet à Jean-René Lemoine de reprendre le spectacle qu’il avait donné il y a deux ans à la MC 93 de Bobigny. C’est un monologue hors des normes, que le poète joue lui-même. Il imagine l’errance de Médée, la sorcière, celle qui a tué ses enfants pour se venger d’un mari infidèle, Jason. Cela se passe autrefois, hier, aujourd’hui. Tout se mêle : l’antique et le moderne, le français et l’anglais, l’ordure et la noblesse, le sexuel et le divin, le calme et l’invective. Ce chant d’amour désespéré pour un homme indifférent (« Qu’ai-je fait d’autre que d’aimer celui qui ne m’a pas aimée ? ») est un long poème sur le désir, poignant, superbe, répétitif comme le sont les vagues de la mer – identiques et jamais les mêmes.
Le moment est très étrange. Il est rare qu’un écrivain prenne le risque de dire son texte, de s’exposer en scène. Jean-René Lemoine, dont les mots parfois crus pourront choquer, se masque et se démasque d’une façon rituelle, avec une extraordinaire violence dans la douceur. Une belle et trouble cantate !

Médée poème enragé de Jean-Roger Lemoine
texte & mise en scène
Jean-René Lemoine
musique
Romain Kronenberg
collaboration artistique
Damien Manivel
scénographie
Christophe Ouvrard
lumières
Dominique Bruguière
assistant lumières
François Menou
costumes
Bouchra Jarrar
avec Jean-René Lemoine

Théâtre des Abbesses, tél. : 01 42 74 22 77, jusqu’au 27 janvier. (Durée : 1 h 20). Texte aux Solitaires intempestifs.

Photo Alain Richard.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.