Accueil > Les Tentations d’Aliocha d’après Dostoïevski

Critiques / Théâtre

Les Tentations d’Aliocha d’après Dostoïevski

par Gilles Costaz

Saint-Pétersbourg hier et aujourd’hui

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Etrange spectacle, dans le droit fil de ce qu’a toujours fait le Panta Théâtre de Caen : un moment habité, troublant, refusant le classicisme et l’académisme, bien qu’il ne s’agisse plus de texte contemporain (comme c’est l’habitude au Panta) mais de Dostoïevski. Transposer Les Frères Karamazov n’est pas une mince affaire. Aussi Guy Delamotte et Véro Dahuron ont-ils pris un angle imprévu, celui de revoir le récit à travers le plus jeune des frères, Aliocha, vivant dans l’observation des autres, tenté par le meurtre d’un père odieux et partagé entre la quête spirituelle et les hantises charnelles.

L’action se passe sur un sol de sable, devant un immense écran. L’écran modernise le récit : les acteurs ont été filmés à Saint-Pétersbourg, dans la foule, parmi les voitures et aussi dans le musée Dostoïevski de la ville, pour de courtes séquences en noir et blanc qui s’intègrent dans un jeu de miroir avec le XIXe siècle et la réalité du roman. Il y a une grande intensité dans l’interprétation des comédiens, de David Jeanne-Comello qui joue Aliocha notamment, tandis que tous les autres rôles sont tenus de façon également flamboyante (Anthony Laignel, Véro Dahuron, Catherine Vinatier). Pourtant, l’ensemble reste obscur et semble chercher son unité. La soirée a de l’allure, de l’audace, mais se disperse en route. Quest-ce qui se disperse ? Le spectacle ou l’attention ?

Les Tentations d’Aliocha d’après Les Frères Karamazov, traduction d’André Markowicz, adaptation de Véro Dahuron et Guy Delamotte, mise en scène de Guy Delamotte, décor de Jean Haas, costumes de Cidalia da Costa, lumières de Fabrice Fontal, vidéo de Laurent Rojol, son de Jean-Noël Françoise, avec Véro Dahuron, Catherine Vinatier, David Jeanne-Comello, Anthony Laignel, Gilles Masson, Timon Torrika. Théâtre de l’Aquarium, tél. : 01 43 74 99 61, jusqu’au 24 mai. (Durée : 2 h ½).

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.