Accueil > Jean Bellorini au T.G.P.

Actualités / Théâtre / Nomination

Jean Bellorini au T.G.P.

par Jean Chollet

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Agé de trente deux ans, dramaturge, metteur en scène et compositeur, Jean-Bellorini a été nommé par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, à la direction du Théâtre Gérard Philipe, Centre dramatique national de Saint Denis. Il succédera le 1er janvier 2014 à Christophe Rauck, qui prendra à cette date la direction du Centre dramatique national de Lille-Tourcoing.

Jean Bellorini suit une formation de comédien à l’école Claude Mathieu et fonde avec Marie Ballet la compagnie Air de Lune en 2001. L’année suivante il réalise sa première mise en scène pour Piaf, l’Ombre de la rue, présentée au Théâtre du Renard à Paris, puis au festival d’Avignon off et en tournée. Il présente ensuite, en collaboration avec Marie Ballet, au Théâtre du Soleil, La Mouette de Tchékhov (Festival Premiers Pas) en 2003, puis Yerma de Federico Garcia Lorca, dont il compose la musique, en 2004. Il retrouve Tchekhov pour Oncle Vania, présenté au Potager des Princes du Château de Chantilly durant l’été 2006. Intervenant au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) pour le Jeune Chœur de Paris, il réalise en 2008 avec Marie Ballet un acte de l’Opérette imaginaire de Valère Novarina au Théâtre de la Cité internationale. En 2009, Jean Bellorini aborde l’opéra avec Barbe Bleue d’Offenbach à l’Opéra de Fribourg.

Ensuite, avec la complicité de Camille de la Guillonnière, il adapte et met en scène deux monuments de la littérature française. Victor Hugo, avec Tempête sous un crâne, d’après Les Misérables en 2010, et Rabelais avec Paroles Gelées d’après le Quart Livre, en 2012. Deux créations qui connaissent un large succès public, la seconde lui valant le Prix de la révélation théâtrale attribué par le Syndicat professionnel de la Critique de Théâtre de Musique et de Danse. Au Printemps des Comédiens de Montpellier 2013, il présente Lilium (ou la vie et la mort d’un vaurien) de Ferenc Molnar et créé La Bonne âme du Set-Tchouan de Bertolt Brecht actuellement à l’affiche du Théâtre de l’Odéon (voir sur webthea critique du 18/11/13).

Résolument attaché à l’expression d’un théâtre populaire nourri des formes contemporaines et d’un esprit collectif, Jean Bellorini compte parmi les forces vives de la nouvelle génération de créateurs. Il arrivera à Saint Denis en connaissance du terrain pour avoir été accueilli en résidence avec la compagnie Air de lune ces trois dernières années. Son projet, qualifié de “solide et Joyeux ” fera place au théâtre et à la musique, avec un désir d’ouverture et d’actions er d’accompagnement des compagnies émergentes. Pour son premier mandat, il associera, Le Collectif In vitro, Jean-Yves Ruf et Bertrand Bossard. Pédagogue, il enseigne depuis 2005 à l’Ecole Claude Mathieu, il pratiquera des rencontres avec le jeune public.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.