Accueil > Ecran total de Gilles Martin

Critiques / Théâtre

Ecran total de Gilles Martin

par Gilles Costaz

Le retour muet de la fille prodigue

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Une jeune fille rentre à la maison : sa mère attendait avec impatience le retour de sa fille rebelle. Mais le dialogue ne reprend pas. Pas du tout. Ce n’est pas le rapprochement entre l’enfant prodigue et le parent que célèbrent les évangiles ! La jeune femme ne parle pas, s’enfonce dans un mutisme absolu, ni hostile, ni empreint de cordialité. La mère multiplie les arguments, cherche tous les ponts qu’elle pourrait tendre, essaie de convaincre, de plaire, de toucher, de rendre service. Rien n’y fait. Sa fille ne dit mot. Il va quand même se passer quelque chose, dans une difficile sortie du silence et de la douleur.
Ecrite et orchestrée par Gilles Martin, la rencontre de ces deux personnages en quête d’amour est tout à fait saisissante. On aime moins la conclusion, qui est comme le début d’une autre pièce. Quoi qu’il en soit, le face à face est d’une grande force, avec sa remarquable ambiguïté. Qui a raison ? La mère ou la fille ? Qui est la plus responsable de cette terrible incompréhension ? Le mur qui lessépare va-t-il tomber ? Deux excellentes comédiennes mènent sur le fil cet étrange moment de théâtre, totalement dépouillé (rien qu’un espace géométrique et un réfrigérateur peint en rouge). Marie-Laudes Emond joue la mère en composant finement l’aspect conventionnel d’une bourgeoise certaine de ses certitudes, et pourtant si désemparée : sous le conformisme social, la blessure. Pauline Masse reste muette pendant toute la pièce ! Mais elle sait, par le jeu du visage et des attitudes, être dans une relation permanente et changeante avec sa partenaire. Belle interprétation sans l’appui des mots. Avec ses actrices, Gilles Martin réussit une plongée dans le sas qui sépare l’amour et le manque d’amour.

Ecran total de Gilles Martin, mise en scène de l’auteur, scénographie de Francis Guerrier, lumière de Franz Laimé, son de Jean-Marc Istria, avec Marie-Laudes Emond, Pauline Masse.

Théâtre du Centre, 11 h 30, tél. : 06 64 91 55 67.

Photo Franz Laimé.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.