Accueil > Désiré

Critiques / Comédie & Humour

Désiré

par Marie-Laure Atinault

Une comédie de Sacha Guitry brillamment interprétée par un Robin Renucci séduisant en diable !

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Désiré (Robin Renucci) est domestique. Pas n’importe quel domestique, il est valet de chambre. Il s’emploi dans les grandes maisons. Odette (Marianne Basler) est actrice, elle a délaissée les planches pour se consacrer à sa relation avec le ministre des P et T. Odette rêve de respectabilité et de promotion sociale, de maitresse officielle, elle souhaiterait devenir femme légitime. Pour cela il faut un train de maison à la hauteur de ses aspirations : cuisinière, femme de chambre et valet qui tient également lieu de maitre d’hôtel.
Désiré est immédiatement apprécié par ses congénères. Odette l’engage, il présente bien, et ses références sont flatteuses, mais…..

Toute la maisonnée part à Deauville pour la saison. On enchaîne les sorties au casino et les soupers. Et puis un soir il y aura des révélations, des songes et un renversement de gouvernement et Désiré est pris dans une tourmente fatale !


Désiré le bien nommé !

En voyant la pièce de son maitre, la femme de chambre de Sacha Guitry aurait dit : « Oh Monsieur écoute aux portes ! ». N’est-ce pas la plus belle critique. Sacha Guitry a toujours vécu entouré de domestique, de Paris à Saint-Pétersbourg, il a côtoyé Moujik et Butler, il est étonnant qu’il ait pris la peine de les écouter. L’une des pierres angulaires de l’œuvre de Guitry, est son sens de l’observation. Désiré est une savoureuse étude de mœurs, en reprenant le thème de Ruy Blas, le valet est amoureux de sa patronne, reine de ses nuits.
Dans cette pièce il y a deux mondes parallèles, celui des maitres et celui des domestiques. Les deux sont dépendants l’un de l’autre, leur sujet de conversation favori étant ce qui se passe dans l’autre monde. Dés qu’un domestique revient à l’office il doit faire un compte rendu de ce qui se dit au salon, tandis qu’au salon les maitres parlent des travers de leurs valets. Le cœur de la pièce est un souper inénarrable avec une sourde jacassière (Nathalie Krebs) rapporteuse de tous les ragots. Désiré va donner toute la mesure de son talent tandis que l’odieux Corniche (Jean-Christophe Barc) son art de la combine.
Le dialogue est brillantissime, il aiguillonne cette étude de mœurs où chaque coté est servit avec égalité. En parlant de Sacha Guitry, on aime souvent souligner ses bons mots, en oubliant la rythmique de ses dialogues. Chaque personnage a sa part, la cuisinière toute en couleurs, Alycia qui succède à Pauline Carton, ne ferait pas rougir la créatrice du rôle. Quel plaisir de revoir Jean-Philippe Puymartin, la maturité lui siée à merveille. Le couple terrible des Corniche est tenu par la charmante et irrésistible Nathalie Krebs, et par Jean-Christophe Barc terrifiant mufle, il est odieux….et il aime cela !
Marianne Basler est dans un répertoire où elle se fait rare, elle donne à son rôle beaucoup de profondeur, d’élégance, et sait mettre ce malaise qui est celui d’Odette. Robin Renucci est Désiré le bien nommé, sourire ravageur, tenue un peu distante, regard glissant et évocateur, il est impeccable dans le rôle de cet homme victime de son charme. Quelles jolies scènes Robin Renucci et Marianne Basler nous offrent sur l’exaspération du désir contenu et sur la comédie de la société, plus que du grand art un véritable ravissement. Serge Lipszyc, qui est également comédien, a parfaitement compris tout le raffinement de cette œuvre, il a surtout fait confiance à l’auteur, sachant lire la pièce, la rendant dans ses subtilités, son harmonie. Il a laissé agir le mécanisme Guitry qui est celui d’une boite à musique, pour qu’elle nous joue sa petite musique de nuit. Il ne faut pas forcer le ressort, il faut lui laisser le temps de se dérouler pour que la note juste (la réplique) fasse son effet.
Désiré fut crée en 1927 avec Sacha Guitry et Yvonne Printemps dans les rôles principaux. Serge Lipszyc a choisit de situer l’œuvre dans les années cinquante, un compromis entre la nostalgie et la modernité. Sa direction d’acteurs est sans reproche, il a su réunir une bien belle distribution. En confiant les décors à Charlie Mangel, l’écrin était tout trouvé pour cette œuvre délicieusement drôle et grinçante et si élégante.

Désiré
Une comédie de Sacha Guitry
Mise en scène de Serge Lipszyc, avec Robin Renucci, Marianne Basler, Alycia, Jean-Christophe Barc, Nathalie Krebs, Marion Posta, Jean-Philippe Puymartin
Théâtre de la Michodière Tél : 01 47 42 95 22

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.