Accueil > Adèle a ses raisons de Jacques Hadjaje

Critiques / Théâtre

Adèle a ses raisons de Jacques Hadjaje

par Jacky Viallon

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Sorte de fresque que l’on pourrait définir de farce bucolique grâce à sa vélocité et son rythme endiablés. Saga sans doute, mettant en scène les caricatures croquées dans ce petit village du « Je Ne Sais Où »Pure élucubration du très nerveux et subtil auteur Jacques Hadjaje.
Les personnages de la pièce s’échappent, entrent et sortent tels des pantins, fantoches ou autres supports caricaturaux permettant les multiples jeux des superpositions narratives ou des doubles jeux dramatiques et dramaturgiques.
Voilà qui nous offre avec beaucoup de bonheur un spectacle alerte et syncopé dont la retenue est totalement maîtrisée par « les mains de velours dans un gant de fer » des deux metteurs-en- scène : Laetitia Grimaldi et Séverine Lesno qui semblent bien connaître toutes les ficelles à tirer pour mettre en action tout ce bastringue. Ce bastringue, en effet, nous fait ressurgir en vrac tous les souvenirs de la bonne et discrète grand-mère Adèle, dont les frasques lui reviennent par bribes comme dans une séance d’analyse. Les souvenirs sautent et rebondissent sur le plateau, les drames se font joies et les joies tournent au drame. Courrez vite l’image est déjà parti !
C’est là que le texte de J. Hadjaje dévoile son extrême souplesse sémantique et acoustique. Son chant (champs) nous offre une très large tessiture. Pour porter et traduire tout cela il fallait des comédiens polyvalents et là, la distribution est particulièrement réussie. On peut tous les citer et les soutenir sans différence, c’est une vraie troupe avec complément, unité et précision.
On y trouve différents modes d’expression qu’ils sont à même d’exécuter avec grande dextérité : chant, danse, comédie et toute autre fantaisie sont au rendez-vous. Merci à cette joyeuse et sérieuse équipe.
Ils peuvent croire en la vie des planches ….En leur souhaitant de rester dessus sans passer au travers.

Adèle a ses raisons} de Jacques Hadjaje, mise en scène : Laetitia Grimaldi et Séverine Lesno avec les mêmes et Alias Issa, Olivier Kuhn, Sarah Lasry, Aude Ollier, Hervé Sanchez, Nicolas Zanier . Création musique : Frédéric Heuripeau, Victorien Rami. Espace Roseau Avignon Off du 7 au 28 Juillet 2012 à 1O H 3O contact notemetender hotmail.fr.}}

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

2 Messages

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.