Accueil > 2011-2012 : une saison musicale en France

Actualités / Opéra & Classique / Agenda

2011-2012 : une saison musicale en France

par Christian Wasselin

Quelques pistes pour la saison nouvelle.

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Si l’on excepte l’Allemagne, riche d’une soixantaine de théâtres lyriques munis chacun de sa troupe, la France est le pays d’Europe qui comprend le plus grand nombre de théâtres lyriques en activité. Voici, hors Paris, quelques pistes, mais quelques pistes seulement, pour ne rien manquer des spectacles essentiels de la saison, auxquels on ajoutera les rendez-vous symphoniques marquants et les concerts de musique de chambre les plus prometteurs.


Crédit Photo Opéra Angers-Nantes

- Angers & Nantes  : Emmanuelle Bastet devrait faire des merveilles de l’Orphée de Gluck, dans la version de Berlioz, avec Julie Robard-Gendre en Orphée (mars).
02 40 69 77 18 / 02 41 24 16 40 (www.angers-nantes-opera.com)

- Bordeaux  : si vous aimez l’orgue, l’église Saint-Michel fêtera l’inauguration de son instrument le 16 septembre avec Thierry Escaich. Et ne manquez pas, au Grand Théâtre, la saison de concerts de quatuors et Alcina (en mai). Et espérons qu’ouvre bientôt la saison de concert que mérite l’orchestre et son chef Kwamé Ryan.
05 56 00 85 95 (www.opera-bordeaux.com)


Quatuor Pavel Hass
Crédit Photo Marco Borggreve

- Compiègne  : le magnifique (et inachevé) Théâtre impérial de Compiègne propose ballets, concerts, opéras. L’occasion de découvrir le Troisième Concerto pour piano d’Hérold, par Jean-Frédéric Neuburger (le 4 novembre), l’opéra-comique La Zingara de Favart d’après Rinaldo di Capua (le 24 janvier) et, la reconstitution du Ballet de la Merlaison  : un divertissement de l’époque de Louis XIII qui met en parallèle art de la chasse et joutes amoureuses (le 22 mai).
03 44 40 17 10 (www.theatre-imperial.com)

- Dijon  : les Bartokiades (novembre et janvier) et les concerts donnés par Anima Eterna, l’ensemble formé par Jos van Immerseel (Liszt le 20 octobre, Debussy et Ravel le 8 février, sérénades le 23 mars), sans oublier le récital Liszt du même Jos van Immerseel (le 19 avril) devraient vous convaincre d’aller à Dijon, l’une des plus belles villes qui soient.
03 80 48 82 82/03 80 42 44 44 (www.opera-dijon.fr)

- Lille  : on ne manquera pas The Turn of the Screw, sous la direction de Jean-Luc Tingaud avec l’orchestre-atlier Ostinato (décembre) et dans une mise en scène d’Olivier Bénezech ; et Le Couronnement de Poppéesous la direction d’Emmanuelle Haïm et dans une mise en scène de Jean-François Sivadier (mars). Et on suivra l’Orchestre national de Lille dans ses escapades dans la région du Nord, par exemple sous la direction de Kirill Karabits (du 15 au 17 mars) et de son directeur musical Jean-Claude Casadesus (les 23 et 24 mars).
0820 48 9000 (www.opera-lille.fr)
03 20 12 82 40 (www.onlille.com)

- Limoges  : le Quatuor Debussy a vingt ans. Il donne cette saison trois concerts à l’Opéra-Théâtre (14 octobre, 6 janvier, 21 mars), de Schubert à Janacek, d’Olivier Penard (une création) au monde échevelé des transcriptions, pour aboutir à Boxe Boxe, spectacle de danse avec quatuor.
05 55 45 95 00 (www.operalimoges.fr)

- Lyon  : A l’Opéra, le festival « Puccini plus », c’est-à-dire les trois ouvrages duTrittico augmentés de trois courts opéras d’autres compositeurs (janvier-février) et Parsifal (mars) méritent un détour. A l’auditorium, Leonard Slatkin, nouveau directeur musical, propose son Amérique en trois programmes (du 20 octobre au 10 décembre).
0826 305 325 (www.opera-lyon.com)
04 78 95 95 95 (www.auditorium-lyon.com)

- Marseille  : et si vous alliez voir et entendre La Chartreuse de Parme, un opéra d’Henri Sauguet créé à Paris en 1939 (du 8 au 14 février) ?
04 91 55 11 10 (opera.marseille.fr)

- Metz  : à l’Opéra-Théâtre de Metz, on pourra assister à Françoise da Rimini (en novembre) d’Ambroise Thomas, compositeur du cru, et à la création de Caravaggio de Suzanne Giraud, sur un livret de Dominique Fernandez, malheureusement sans mise en scène (avril).
03 87 15 60 60 (opera.metzmetropole.fr)

- Nancy  : l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy accueille depuis juin un nouveau directeur musical en la personne de Tito Munoz. Mais c’est sous la direction de Jonathan Schiffman qu’on ira écouter la Deuxième Symphonie « Le Double » de Dutilleux (les 26 et 27 janvier, salle Poirel), pour nous changer des Métaboles et autres concertos du même Dutileux. Et à l’Opéra national de Lorraine, on ne manquera pas Le Tueur de mots de Claudio Ambrosini, sur un livret de Daniel Pennac (à mettre en phase avec La Nuit de Gutenberg à Strasbourg).
03 83 85 33 11/03 83 32 21 35 (www.opera-national-lorraine.fr)

- Reims  : allons voir et entendre l’étrange Caligula de Pagliardi (7 octobre) et la poignante Arlésienne de Bizet, qui ne se résume pas à une ou deux suites (7 janvier).
03 26 50 03 92 (www.operadereims.com)

- Rennes  : Liszt aurait 200 ans, et Liszt est venu jouer à Rennes en 1845. Pour fêter cet anniversaire, l’Opéra de Rennes accueille, le 20 septembre, un jeune pianiste plein d’allant, François Dumont, qui jouera un programme essentiellement consacré à des transcriptions faites par Liszt. Ne manquez pas non plus, les 30 septembre et 1er octobre, un programme de l’Orchestre de Bretagne (Mahler, Berlioz, Mendelssohn) en compagnie d’une jeune mezzo soprano plus que remarquable, Anaïk Morel.
02 99 78 48 78 (www.opera-rennes.fr)
02 99 275 275 (www.orchestre-de-bretagne.com)

- Rouen  : venez tous habillés en rouge pour la création de Red Waters de Lady & Bird (en novembre) ! Et ne manquez pas L’Art de la fugue, les 3 et 4 février, par Alice Ader.
0 810 811 116 (www.operaderouen.fr)

- Saint-Étienne  : Connaissez-vous La Navarraise de Massenet ? Ce sera en novembre, avec Marie Kalinine, sous la direction de Laurent Campellone. Le Quatuor Ardeo joue Reicha, Bartok et Beethoven (25 octobre), Nicolas Dautricourt joue Bach et au-delà (2, 10 et 15 mai).
04 77 47 83 40 (www.operatheatredesaintetienne.fr)

- Strasbourg  : la saison de l’Opéra du Rhin s’ouvrira par la création de La Nuit de Gutenberg de Philippe Manoury (septembre). On peut ne pas aimer ce compositeur, mais un opéra sur le mythe de l’écriture, des Sumériens à internet, sur un livret de Jean-Pierre Milovanoff, ne peut laisser indifférent. Et ceux qui auront manqué Les Huguenots de Meyerbeer la saison dernière à Bruxelles pourront se rattraper en Alsace en mars et avril.
0825 84 14 84 / 03 88 23 84 65 / 03 88 75 48 23 (www.operanationaldurhin.eu)


La Nuit de Gutenberg Crédit Photo Opéra National du Rhin

- Toulon  : et si vous assistiez à un concert à la Tour royale, par exemple le 29 juin (Barber, Mendelssohn, Mozart) ?
04 94 92 70 78 (www.operadetoulon.fr)

- Toulouse  : Le Trouvère au Théâtre du Capitole sous la direction de Daniel Oren (février), et par exemple deux concerts de l’Orchestre à la Halle aux grains (Mantovani et Le Prince de bois de Bartok par Mantovani le 19 novembre, Harold en Italie par Antoine Tamestit et Tugan Sokhiev le 13 janvier)
05 61 63 13 13 (www.theatre-du-capitole.org)

- Tours  : Requies de Berio et le Requiem allemand de Brahms (février) sous la direction de Jean-Yves Ossonce, et la reprise de la très belle Bohème de Gilles Bouillon (avril), voilà de quoi justifier une escapade à Tours.
02 47 60 20 20 (www.operadetours.fr)

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.