Accueil > Le Block 15 « La Musique en Résistance »

Critiques / Opéra & Classique

Le Block 15 « La Musique en Résistance »

par Charles Rosenbaum

Jean Piat au service de la mémoire

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

LE BLOCK 15 commence par « Liebesfreude », le tube de Fritz Kreisler et se termine par le même « Liebesfreude ». Entre temps, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et le pianiste Pascal Amoyel, unis dans la vie et dans la musique jouent et interprètent des témoignages établis durant la seconde guerre mondiale par deux musiciens Anita Lasker et Simon Laks. Ils reflètent leur choc à l’entrée du BLOCK 15 à Dachau, dans la banlieue de Munich, ce block réservé à la musique, en constatant en un premier temps que la musique pouvait exister dans de telles circonstances.

Simon Laks, compositeur réputé avant la guerre, notamment pour son « Concerto pour piano et violoncelle », joué par Maréchal et Perleminter et la musicienne Anita Lasker pénètrent dans l’univers l’Orchestre de Femmes, lieu de résistance, animé par Alma Rose, nièce de Gustav Mahler.

Jean Piat récite un texte pétri d’émotion, et de musique dramatiquement évocatrices :
Liszt et sa danse macabre, la sonate de Requiem d’Olivier Greif, extrait de la sonate pour violoncelle de Simon Laks, gigue de la première Suite de Jean Sébastien Bach, Chanson juive d’Ernest Bloch, Chopin, Scriabine, Messian, qui sont les étapes pour Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel. Ce qui fut un grand moment d’espérance, même si les musiciens déportés ne se faisaient pas de doute sur le sort.

Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel ne sont pas des comédiens . C’est une évidence, mais ils livrent leur texte avec une telle émotion et une si grande conviction que l’on suit avec émotion. Mais on sait bien que ce sont des musiciens d’exception ; Emmanuelle Bertrad compte parmi les meilleures virtuoses du violoncelle ; sa victoire en Musique Classique 2002 l’atteste. Pascal Amoyel, révélation Soliste instrumental en 2005 aux Victoires de la Musique, est considéré à juste titre comme l’héritier spirituel de Cziffra.

LE BLOCK 15 « La Musique en Résistance » d’après l’histoire vraie d’Anita Lasker-Wallfisch et de Simon Laks. « La vérité en héritage, la violoncelliste d’Auschwitz » aux éditions Albin Michel et « Mélodies d’Auschwitz » Editions Cerf.
Production JMF Mise en scène Jean Piat – Adaptation Emmanuelle Bertrand, violoncelle et Pascal Amoyel, pianiste.
En tournée dans le réseau JMF : vendredi 20 avril à Perpignan (66) - jeudi 3 mai à Lomme (59) mardi 8 mai à Saint Omer (62) vendredi 11 mai à Billère (64) jeudi 24 mai à Grenoble vendredi 25 mai Ajaccio et samedi 26 mai à Porto Vecchio samedi 2 juin à Saint Quentin en Yvelines (78) vendredi 8 juin à Melle (79)

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.