Accueil > La danse pure de Preljocaj

Actualités / Danse

La danse pure de Preljocaj

par Yves Bourgade

Au théâtre de la Ville et à Chaillot

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Actuellement à Paris, ce qu’on appelle improprement la « danse contemporaine » est tout spécialement chez elle aux Théâtres de Chaillot et de la Ville.

En ce mois de février, les actuels 19 Centres chorégraphiques nationaux (CCN) fêtent à Chaillot, le 19, leurs trente ans d’existence et l’un d’entre eux, le CCN d’Aix-en-Provence, créé en 1996 et confié au chorégraphe Angelin Preljocaj et à sa compagnie est en représentation au Théâtre de la Ville, du 17 au 28 avant une tournée, avec une récente création Empty moves.

Les CCN qui ont été créés par l ‘Etat en coordination avec les collectivités territoriales sur le modèle des Centres dramatiques nationaux (CDN), sont nés du formidable élan apparu à la fin des années 70 du XXème siècle de « la nouvelle danse française ». Ce courant était alors incarné par des créateurs influencés par la « modern dance » américaine. L’un d’entre eux, le seul, le chorégraphe Jean-Claude Gallotta avec son Groupe Emile Dubois dirige toujours un CCN depuis 1984, celui de Grenoble qu’il quittera en juin 2015.

Au fil des ans, les CCN qui se sont constitué en association en 1995, ont élargi leurs missions, ce qui en fait un maillon capital de la vitalité chorégraphique en France.
Outre les créations des chorégraphes qui les animent, ces CCN soutiennent les projets de chorégraphes « indépendants », montent des initiatives en vue d’aiguiser le regard sur la danse des publics de tous âges, s’engagent dans la formation des interprètes, dans des actions de partenariat et se préoccupent de la transmission des œuvres qui constituent un répertoire.

Pour leur trentième anniversaire, ils ont imaginé une « soirée singulière et festive », qui aura pour cadre le vaste plateau de Chaillot, le 19 février et au cours de laquelle les participants chorégraphes interviendront chacun par un « geste » symbolique de quelques minutes qu’ils interprèteront ou chorégraphieront pour un ou plusieurs danseurs. Par ailleurs durant la saison 2014-2015, un certain nombre d’entre eux proposeront des rendez-vous au cours desquels seront imaginées des rétrospectives et des évocations festives des grands moments de chacun de ces CCN

Au Théâtre de la Ville, Angelin Preljocaj qui est annoncé à la soirée de Chaillot, est programmé avec Empty moves, véritable « work in progress » que le chorégraphe a conçu pour quatre danseurs, en trois temps élaborés sur dix ans. Au festival Montpellier danse 2014, il a présenté la troisième et dernière partie de cette grande pièce de danse pure, véritable ode au mouvement . Elle est accompagnée d’une sorte de poésie sonore de l’Américain John Cage, Empty words, fruit de la désintégration d’un texte de son compatriote le poète David Thoreau, intégrant des cris, des interjections, des insultes et des rires enregistrés lors d’une lecture au Théâtre lyrique de Milan en 1977.

Le chorégraphe définit son ballet comme une « réflexion sur l’état des corps ». « En cheminant, dit-il, entre la première, la deuxième et la troisième partie, l’état du corps des danseurs est modifié, c’est résolument ce qui relie les trois actes ».

Angelin Preljocaj renoue pour Empty moves avec l’abstraction, après des shows spectaculaires. Sa pièce, interprétée par des danseurs de haute précision (deux hommes et deux femmes) en shorts et t’shirts aux vives couleurs, se déploie sur un plateau nu, comme un flux continu de gestes et d’enchainements d’ailleurs plus coulés, moins anguleux que ceux de pièces récentes. Un flux qui ne semble jamais devoir s’épuiser…

Empty moves (1H45) : chorégraphie Angelin Preljocaj
Théâtre de la Ville du 17 au 28 février 20H30
En tournée à Vernier en Suisse les 6 et 7 mars, Cannes le 10 avril, Marseille les 10,11 et 12 juin.

Soirée anniversaire des CCN (2H) : Théâtre national de Chaillot 19 février, 19H30, places à 20euros.

Photos : Empty moves ©Jean-Claude Carbonne

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.