Accueil > Du goudron et des plumes de Mathurin Bolze, compagnie MPTA

Critiques / Autres Scènes

Du goudron et des plumes de Mathurin Bolze, compagnie MPTA

par Corinne Denailles

Un voyage hypnotique

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Tels cinq compagnons d’infortune égarés sur un radeau dans la haute mer de l’existence, les artistes réunis autour de Mathurin Bolze mettent à l’épreuve le fragile équilibre des corps et des êtres dans un mélange de fluidité aérienne et de violence brutale, de lenteur et de vélocité, contradiction illustrée par le titre, du goudron et des plumes, éternel rêve d’Icare indéfiniment contrecarré par la pesanteur au sens propre comme au sens figuré. Déclinant, plus ou moins, la thématique de la mer et de ces voyages pas toujours volontaires, ils évoluent sur une structure superbe, à la fois abri et force hostile contre laquelle il faut lutter.

Issu du Centre national du cirque, Mathurin Bolze a fréquenté la compagnie Archaos, le collectif Anomie (entre autres à l’occasion du fameux Cri du caméléon mis en scène par Joseph Nadj). Il a aussi travaillé avec le chorégraphe François Verret et participé aux recherches chorégraphiques en apesanteur de Kitsou Dubois. Du goudron et des plumes, nourri de ces multiples expériences, propose un voyage envoûtant, dont le caractère hypnotique tient à la fois au vertige des images, à la chorégraphie des corps et de l’espace, et à la musique originale composée par Philippe Foch et Jérôme Fèvre basée sur le rythme répétitifs des percussions. Un spectacle très singulier, qui explore la transversalité des disciplines, conjuguant danse et cirque. Porté par une ardeur collective, il est servi par des artistes de haut vol, on ne peut mieux dire à propos de Tsirihaka Harrivel, Tom Neal, Maroussia Diaz Verbèke, Erwan Ha Kyoon Larcher et Mathurin Bolze. ces athlètes qui défient les lois de la physique sans aucune ostentation et dont la poésie nous arrache provisoirement à la pesanteur du monde.

Du goudron et des plumes de Mathurin Bolze et la compagnie MPTA, avec Tsirihaka Harrivel, Tom Neal, Maroussia Diaz Verbèke, Erwan Ha Kyoon Larcher, Mathurin Bolze ; scénographie Goury ; création lumière Jérémie Cusenier et Christian Dubet ; création sonore Philippe Foch et Jérôme Fèvre.

Au théâtre Silvia Monfort du mardi au samedi à 20h30, dimanche 16h. Durée : 1 heure 15. Tel : 01 56 08 33 88.

www.lemonfort.fr

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.