Accueil > Confidences à Allah d’après le roman de Saphia Azzedine

Critiques / Théâtre

Confidences à Allah d’après le roman de Saphia Azzedine

par Corinne Denailles

Le prophète et les femmes

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Elle a un charme fou cette Alice Belaïdi, une grâce enfantine, et une belle présence qui emporte tout entière l’adhésion du spectateur déjà sensibilisé par l’actualité aux questions de la condition de la femme musulmane dans le monde, et pas seulement au Maroc. Gérard Gélas a adapté et mis en scène le roman de Saphia Azzedine qui, s’il décrit par le menu les souffrances intolérables, les humiliations et la peur vécues par les femmes de son pays dès leur plus jeune âge, relève plus du témoignage que de l’œuvre littéraire et manque de distance par rapport à son sujet. Le récit n’évite pas certaines complaisances pour dire l’horreur qui pourtant ne se révèle jamais mieux que lorsqu’elle surgit par des chemins de traverse, puisqu’il s’agit de théâtre et non pas de documentaire. Le talent et la jeunesse de la comédienne induit une identification au personnage qui dissimule les facilités et la naïveté du texte moins fort que celui de Darina Al Joundi, Le Jour où Nina Simone a cessé de chanter, qu’elle a écrit et interprète et auquel on ne peut pas ne pas le comparer. Darina Al Joundi raconte sa jeunesse au Liban d’un autre point de vue, plus politique, qui dit autrement les difficultés d’être femme au Liban mai surtout son texte est plus dense, plus écrit. Cependant, la talentueuse Alice Belaïda défend le texte de Saphia Azzzedine avec passion et cette voix féminine et juvénile qui s’élève rejoint toutes celles qui, ici ou là, s’élèvent courageusement pour dire et dénoncer l’oppression.

Confidences à Allah d’après le roman de Saphia Azzedine (éditions Léo Scheer), mise en scène Gérard Gélas avec Alice Belaïdi.
Spectacle créé au théâtre du Chêne noir à Avignon en juillet 2008.
www.chenenoir.com
Repris au Chêne noir en juillet 2009 à 17h. Tel. 04 90 82 40 57.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.