Accueil > Comédies tragiques de Catherine Anne

Critiques / Théâtre

Comédies tragiques de Catherine Anne

par Jean Chollet

Les raisons de la colère

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Avant de quitter sous la contrainte le Théâtre de l’Est parisien, dont elle occupait la direction depuis 2002, Catherine Anne présente sa dernière pièce (Actes Sud-Papiers) dont les tonalités sont révélées sous son titre, pour effectuer “ une sorte de travelling dans la société d’aujourd’hui. ”. Elle y intègre vingt courtes séquences qui chacune témoignent de situations sociales rencontrées dans un quotidien soumis à diverses pressions par les pouvoirs économiques, financiers et politiques. Tout commence et fini dans un théâtre. Dans un premier temps, il sert de refuge à des manifestants, puis accueille des répétitions du Cid, avant une entrée finale de l’auteure venue livrer le texte ses Comédies tragiques aux comédiens. Avant de refermer cette boucle, la succession des situations abordées conduisent tour à tour, dans la scénographie symbolique de Sigolène de Chassy (entre colonnes de Buren, tours immobilières et pan stylisé de rideau de scène) conjuguée aux lumières de Stéphanie Daniel, à diverses localisations : Pôle emploi, studio de télévision, bureau de Poste, agence d’intérim, sortie d’école, ministère, intérieur familial ou entreprise. Autant d’endroits à même de mettre en présence des hommes et des femmes confrontés aux pressions flagrantes ou insidieuses de la société contemporaine.

A travers les scènes représentées, la pièce stigmatise les dysfonctionnements et les absurdités qui nous régissent avec leurs conséquences sur nos comportements. Sans didactisme, mais avec une drôlerie réjouissante et grinçante qui sert de filtre à une forme d’indignation et d’amertume, la charge acerbe atteint son objectif en passant de la satire au burlesque. Dans un constat qui résonne comme un appel au réveil des consciences pour un avenir meilleur, auquel l’art et la poésie devraient contribuer. La représentation, dont chaque séquence est introduite par de brefs poèmes révélateurs, trouve une juste expression dans son découpage et son rythme enlevé, avec les contributions des quatre bons comédiens, Thierry Belnet, Fabienne Lucchetti, Damien Robert et Stéphanie Rongeot, qui interprètent tour à tour une trentaine de personnages avec vitalité et dextérité. Ainsi, Catherine Anne quitte le TEP (qui sera attribué au Tarmac) sur une réussite, avant de reprendre un nouveau cycle de création avec sa compagnie A Brûle pourpoint.

Comédies tragiques, texte et mise en scène Catherine Anne, avec Thierry Belnet, Fabienne Lucchetti, Damien Robert, Stéphanie Rongeot. Scénographie, costumes et masques Sigolène de Chassy, lumières Stéphanie Daniel, son Madame Miniature. Théâtre de l’Est parisien jusqu’au 25 juin 2011. Tournée en projet

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

2 Messages

  • Comédies tragiques de Catherine Anne 21 mai 2012 01:42, par Elen Ulm

    j’aimerai me procurer la vidéo complète de "Comédies tragiques". Vous voudriez bien m’indiquer où l’acheter.

    (C’est pour un petit groupe de théâtre amateur -à Brive la gaillarde- qui aimerait jouer la pièce après l’avoir lu...)

    Merci de votre réponse.
    Cordialement

    repondre message

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.