Accueil > Cassandre/Hors-champ N°87

Billets d’humeur / Jacky Viallon

Cassandre/Hors-champ N°87

par Jacky Viallon

« Une adolescente rebelle témoigne ! »

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans son générique, son sous-titre, sa définition, sa déclinaison, voire presque en une sorte d’exergue la revue Cassandre porte dans son flanc cet aphorisme lapidaire et efficace « L’art principe actif » L’expression pose sa griffe en haut de la page de garde et pourrait paraitre inaperçue mais elle s’imprime dans notre mémoire et fait son chemin dans notre tête.

Dans « l’art principe actif » on y comprend toute la dynamique d’un militantisme culturel qui se bat contre les effets secondaires dus à l’absorption d’un distractif passif. En réaction , sa vigilance culturelle nous place face à la réflexion , la polémique bref face à l’art actif , celui qui forme le jugement par le média aussi d’un distractif, mais d’un distractif qui ne renvoie pas dans un ailleurs (distraire :disperser faire le jeu de l’ignorance ). Bref d’un vecteur porteur , positivement projectif et surtout pédagogiquement évolutif.
Vous trouverez ,alors, le développement de cette modeste réflexion dans le dernier N°87 de Cassandre qui fait état dans son article principal du titre « 15 ans de patience persistance de l’art. Une adolescence rebelle témoigne ! »
On y trouve alors des articles constats qui osent présenter des résultats et des engagements positifs, il est vrai que c’est bien réconfortant d’entendre des personnalités aguerries par leur expérience se prononcer en faveur des actions culturelles positives qui se pérennisent. Nous pensons à Pierre Debauche : en empruntant son admirable sourire, véritable prédateur sur les terres de l’élitisme.
Bien sûr il est indispensable, pour se ressourcer, comprendre et accepter que l’on est fédérés, de lire attentivement l’article de synthèse concernant la revue elle-même "15 ans de revue, 15 ans ! Fragments d’un carnet de route. »
Dans la brume du pessimisme ambiant voilà quelque chose de positif. A l’heure où la moitié du monde pense profit, spéculation et production, soyons assez naïfs pour croire que l’autre moitié pense spéculation de l’esprit et richesse intérieure….
Et pour conclure on pourrait emprunter cette image à Pierre Debauche que vous trouverez également dans le dernier numéro quand il dit dans sa théorie sur les miracles : « Les miracles passent à peu près tous les mois, comme un vol de miracles, et ils regardent les gens qui veulent se tuer, ils passent et ne veulent pas s’arrêter à cette chose qui n’est pas bonne (…). Mais dès qu’ils ont trouvé la qualité, les miracles atterrissent. Le miracle est chez lui (…) »
Chez Cassandre, le miracle parait non pas tous les mois mais tous les trois mois ! Alors rendez-vous au prochain trimestre pour le numéro 88. Dans cette attente lisez et relisez le N° 87 car il y a tant à entendre.


Abonnement et renseignement 01 40 35 00 98 www.horschamp.org

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.