Accueil > Beyrouth hôtel de Rémi de Vos

Critiques / Théâtre

Beyrouth hôtel de Rémi de Vos

par Corinne Denailles

Un dialogue impossible

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Avec un tel titre, on est prêt à imaginer les histoires les plus variées, les plus riches en péripéties sur arrière-plan politique et culturel. mais Remi de Vos, qui pourtant ne manque ni de talent ni d’imagination, ici tourne en rond avec son personnage entre les quatre murs d’un hôtel. A la lecture du texte, Niels Arestrup a dû entrevoir des richesses insoupçonnées qui ne se sont malheureusement pas révélées sur le plateau. Il interprète cet écrivain raté qui vient de se faire planter par sa femme et a emmené sa détresse à l’autre bout du monde croyant la fuir, au prétexte d’un fumeux projet de mise en scène. Les scènes se succèdent, intérieur jour, intérieur nuit, de la réception à la chambre et de la chambre à la réception de cet hôtel de bas étage où se noue un vague dialogue impossible avec la réceptionniste (Isabelle Le Nouvel) au cours duquel rien ne se dit de vraiment passionnant. Pourtant, elle lui reproche de ne pas s’intéresser au pays dans lequel il se trouve ; nous, spectateur, nous voudrions bien en savoir davantage mais l’occasion ne se présente pas. Elle essaie bien de lui glisser quelques pistes de compréhension sur les conditions de vie en temps de guerre mais elles restent à l’état sauvage. L’incommunicabilité de leurs deux mondes ne débouche que sur un constat d’échec. C’est finalement juste l’histoire d’un pauvre gars perdu dans sa pauvre vie. Sans attendre la veine épique d’un Wajdi Mouawad, on aurait aimé un peu plus de profondeur et moins d’ellipses dans le propos qu’on devine intéressant, même sur un mode suggestif et minimaliste.

Beyrouth hôtel de Rémi de Vos, mise en scène Niels Arestrup, avec Niels Arestrup et Isabelle Le Nouvel. Au Studio des Champs-Elysées à 19h. Tél : 01 53 23 99 10

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.