Accueil > Ballet de l’Opéra de Paris : une nouvelle étoile

Actualités / Danse

Ballet de l’Opéra de Paris : une nouvelle étoile

par Yves Bourgade

L’irrésistible ascension de Germain Louvet

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Officiellement le danseur Germain Louvet devait prendre rang le 1er janvier 2017 parmi les « premiers danseurs »du Ballet de l’Opéra de Paris.
La hiérarchie de l’auguste compagnie, Melle Aurélie Dupond, en l’occurrence la Directrice de la Danse, a décidé de brûler les étapes et a proposé au directeur de l’Opéra de nommer le 28 décembre 2016 Germain Louvet, « étoile » du Ballet, en quelque sorte le bâton de Maréchal pour un danseur-maison. C’est la première « étoile » que nomme Aurélie Dupond depuis qu’elle a en charge la première compagnie de danse française.
L’ascension de Germain Louvet est irrésistible, quand on sait qu’il a 23 ans, qu’il a été engagé dans le Corps de ballet à 18 ans en 2011, qu’il a été promu « choryphée en 2014 et « sujet » en 2015. C’est avec ce grade de « sujet » qu’il a concouru début novembre 2016 à l’examen interne du Ballet et accédé au seul poste de « premier danseur » alors libre. Dans un passé récent, Nicolas Le Riche a été remarqué en devenant étoile à 21 ans .
Cinq autres « sujets » briguaient cette année aussi le poste de « premier danseur » chez les hommes et Melle Sae Eun Park a été la seule promue « premier danseur » chez les femmes.
Germain Louvet a emporté le morceau le 18 décembre 2016, en interprétant le rôle du prince Siegfried du Lac des cygnes programmé dans la version de Noureev pour les fêtes de fin d’année à l’Opéra Bastille. Sa nomination lui a été signifiée à l’issue de la représentation. Pur produit de l’Ecole de danse de l’Opéra où il est entré en 2005, de belle taille, il est fait pour les rôles de prince et se distingue notamment par une rare élévation.
D’ailleurs, il a son actif, outre Siegfried, l’interprétation du prince dans Casse noisette dès 2014 et de Roméo du « Roméo et Juliette », dans les versions de Noureev. IL ne s’est pas contenté de danser le répertoire. Il a participé à des créations signées William Forsythe, Wayne MacGregor, Benjamin Millepied et à des entrées au répertoire de pièces de Jerome Robbins et de Christopher Wheeldon.
Avec Germain Louvet, le Ballet de l’Opéra de Paris compte neuf « étoiles » hommes face à dix « étoiles » femmes.

Photos Germain Louvet dans Lac des Cygnes crédit Svetlana Loboff

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.