Accueil > Ballet de l’Opéra de Paris

Actualités / Danse / Actu

Ballet de l’Opéra de Paris

par Yves Bourgade

Paul Marque promu « premier danseur »

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le danseur Paul Marque, 21 ans, engagé comme « quadrille » en 2014 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris, a été promu ce début mars 2018 « premier danseur » de la compagnie. Il avait été promu « sujet » en 2017.
Ce grade, il y a accédé lors de l’examen annuel du Corps de Ballet où il était en compétition avec d’autres danseurs hommes. Comme tout membre de la compagnie, si il est nommé un jour « étoile », ce ne sera plus lors d’un examen, mais à la suite d’un choix du directeur de l’Opéra de Paris, sur proposition du directeur de la danse.
Pendant ses deux premiers siècles d’existence, le Ballet n’a pas eu « d’étoiles ». Le le couronnement d’une carrière était d’être promu « premier danseur » pour l’emploi qui vous était affecté. Le qualificatif d’ « étoile » n’apparut qu’au XIXème siècle et ce n’est qu’au milieu du XXème siècle qu’il fut officialisé comme titre.
Il y a actuellement six autres « premiers danseurs » hommes : François Alu, Audric Bezard, Alessio Carbone, Vincent Chaillet, Florian Magnenet et Arthus Raveau.
Lors de l’examen de cette année, il n’y a pas eu de promotion de « premier danseur » femme.
Produit de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris où il est entré en 2004, Paul Marque a jusqu’à présent beaucoup interprété des pièces de Balanchine et Robbins, participé à la création de Forsythe « Blake Works » et récemment Basile ou le Gitan dans le « Don Quichote » de Noureev et Lenski d’ « Onéguine » de Cranko repris début 2018 par le Ballet.

Photo Sébastien Mathé

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.