Accueil > Ah ! Félix (N’est pas le bon titre) imaginé et réalisé par Sonia (...)

Critiques / Théâtre

Ah ! Félix (N’est pas le bon titre) imaginé et réalisé par Sonia Bester

par Dominique Darzacq

Dé-raisonnable et roboratif

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Evidemment les adeptes de la raison pure risquent d’être quelque peu désarçonnés par les déambulations et avatars de Félix, moine qui, selon la légende partit, guidé par un songe divin, à Alexandrie quérir la tête de Saint Jean- Baptiste. Celui dont la tête fut tranchée à la demande de Salomé. A son retour, il remit la précieuse relique entre les mains de Pépin 1er d’Aquitaine qui pour l’abriter fit construire en 817 l’Abbaye de Saint Jean d’Angély. Fascinée, mais aussi intriguée par cette légende, Sonia Bester a eu envie de faire resurgir Félix de la nuit des temps et d’en faire le pivot d’un objet scénique non identifiable mais qui sur le mode burlesque métisse comme on explore les notes et les mots, les formes et les styles.

Sonia Bester, qui, aux côtés de l’ensemble BAUM signait « Ici-bas, Les mélodies de Gabriel Fauré » le spectacle musical qui clôturait, dans la Cour du Palais des Papes le festival d’Avignon 2018, s’est d’abord fait connaitre sous le nom de Madamelune en créant des rendez-vous atypiques et musicaux où l’on rencontrait aussi bien Patti Smith qu’Arthur H, Magic Malik que la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton et de nombreux autres.

Décider « de ne rien accomplir qui n’ait été commandé par un songe », comme le dévoile sa biographie, est pour l’auteur metteur en scène qu’est devenue Sonia Bester, le meilleur des prétextes pour lâcher la bride à une imagination qu’elle a féconde afin de concocter entre malice et poésie, des spectacles aussi hors normes qu’inclassables, où la musique y est un principe aussi actif que la parole, et que pour faire vite on appellera des farces théâtrales et musicales burlesques. C’est bien évidemment le fil à partir duquel Félix, moine athée ( JP Nataf), Ademar, un monsieur loyal de la politique aux multiples casquettes (Jean-Luc Vincent), une dame patronnesse à poigne qui mute en Salomé ( Diane Bonnot) et deux bardes aux allures de romanceros mexicains (Stéphanie Aquette et Vincent Mougel) nous interpellent sur notre rapport à la religion, ses légendes et ses mythes et au passage se demandent si « aujourd’hui, en traversant la rue, il est aussi facile de rencontrer un miracle que de trouver du travail » .


Avec au centre de la scène posée comme un totem, la tête de Saint Jean-Baptiste l’intrigue, servie par une brochette d’histrions prompts à toutes les métamorphoses et bifurcations de styles, se joue de l’espace et du temps, vogue d’hier à aujourd’hui et du présent au passé, convoque Monteverdi, des mélopées liturgiques , Michel Berger, la pop seventies et enchevêtre bien d’autres arpèges au gré des péripéties d’une histoire mixée à mailles serrées de vrai et de faux, de réalité et de fiction et dans laquelle les idées et réflexions des personnages font de désopilants têtes à queue. Pour ceux qui ne peuvent s’aventurer sans repère ni balise, on dira que de l’écriture et l’humeur de Sonia Bester, fusent , quelques accents de Dubillard et Devos revisités façon Hellzapoppin . Joyeusement tonique son spectacle qui mine de rien est tiré à quatre épingles, se donne astucieusement des airs bricolés façon théâtre amateur pour mieux nous embarquer dans les méandres, d’une farce où d’éclats de rire en éclats de rire, affleure la satire des travers et traverses de notre temps. Aristophane ne faisait pas autrement.

Ah Félix (n’est pas le bon titre) texte Sonia Bester en collaboration avec Jean-Luc Vincent. Mise en scène Sonia Bester et Isabelle Antoine. Avec Stéphanie Acquette, Diane Bonnot, Vincent Mougel, JP Nataf, Jean-Luc Vincent. Arrangement et composition : Simon Delmais, Vincent Mogel, JP Nataf (durée 1h 20)

Eglise Saint-Eustache : 7 et 8 octobre, 4 et 5 novembre à 19h30 (20€)

Alençon (Scène nationale) 3 et 4 décembre, Flers (Scène nationale) 5 décembre
www.madamelune.com

Photos ©Simon Gosselin

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.