Accueil > A voir absolument de Frédéric Tokarz

Critiques / Théâtre

A voir absolument de Frédéric Tokarz

par Jean Chollet

Droit au logement et peut-être au bonheur

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un jour de grève générale – dans un temps où en France tout le monde s’en apercevait encore – ils sont quatre à répondre à une petite annonce vantant les mérites d’un appartement parisien. Un couple venu de province, dont le mari Charles (Frédéric Tokarz) doit bénéficier d’une promotion professionnelle dans la capitale, tandis que son épouse Alice (Emilie Cazenave) attend un enfant. Mathieu (Philippe Hérisson), un homme solitaire viré par sa femme et privé de ses enfants, et une jeune femme, Fanny (Emma Colberti), qui, entre les aléas de ses boulots intérimaires, tente de mettre un terme à une liaison. Tous ont de bonnes raisons pour occuper les lieux. Mais, en l’absence d’un responsable de la transaction immobilière, les rencontres fortuites entre prétendants au logement évoluent, passant de la rivalité et de l’affrontement à la compassion et aux remises en cause de destins, qui, pour être dissemblables, sont marqués à divers degrés par les fractures de la vie. A travers aveux et confidences, souvenirs ou résurgences du passé, les êtres se révèlent et s’interrogent transformant la conquête d’un toit en une étape de reconstruction morale ou d’inquiétude pour avenir incertain.

Sur le ton léger de la comédie, cette pièce de Frédéric Tokarc aborde à petites touches les problématiques intimes et sociales inscrites dans le quotidien de la société d’aujourd’hui, en perte de repères et d’espoirs de lendemains qui chantent. Sans message ni moralisation, le spectacle nous sensibilise aux problèmes de personnages qui nous ressemblent et qui trouvent un cadre adapté et un écho révélateur dans la scénographie d’André Acquart. Si l’ensemble de la distribution se révèle d’une efficacité cohérente (mention spéciale pour Emilie Cazenave), la mise en scène de Nicolas Lartigue à parfois tendance à grossir le trait et verser un poil de trop dans le pathos. Malgré tout … A voir évidemment.

A voir absolument de Frédéric Tokarz, mise en scène Nicolas Lartigue, avec Emilie Cazenave , Emma Colberti, Philippe Hérisson, Frédéric Tokarz, scénographie André Acquart, lumières Nicolas Gilli. Ciné 13 théâtre. Mercredi à samedi à 21h30, dimanche à 15h30. Tel : 01 42 54 15 12. Durée 1 heure 35

Photo Nicolas Lartigue

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.