Accueil > Critiques > La Dame céleste et le Diable délicat de Bérangère Dautun et Claude-Alain (...) > La Dame céleste et le Diable délicat de Bérangère Dautun et Claude-Alain (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La Dame céleste et le Diable délicat de Bérangère Dautun et Claude-Alain Planchon

2 juin 15:04, par Svadchii

Deux âmes se frôlent un jour pour ne plus se quitter. J’ai aimé le décor minimaliste, un rien éclectique évoquant avec une élégance raffinée ce haut lieu de la Musique et des Arts qu’est l’Opéra Garnier.
Admirable Bérengère Dautun, comme aspirée par l’amour inconditionnel de la dame céleste pour son diable délicat ! Alexis Néret, très convaincant également et touchant dans son rôle plus complexe de jeune diable délicat et de narrateur !
Au début des belles rencontres, on n’y croit pas, mais à celle-ci on y croit, n’est-ce pas le plus beau message que puisse donner cette pièce adaptée de l’émouvant récit (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.