Accueil > Pyka puppet 2ème édition

Actualités / Festival / Théâtre

Pyka puppet 2ème édition

par Dominique Darzacq

Le Théâtre de l’Atalante s’affirme comme point d’ancrage du théâtre de marionnettes

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Art ancestral dont les origines se perdent dans la pénombre des rituels et des transhumances, en notre XXIème siècle, la marionnette serait-elle l’antidote à la société du spectacle et à son imposture ? Et que peut-elle nous dire du monde de demain ? Ces questions, qui sous-tendent une affirmation, seront débattues lors d’une table ronde intitulée Le salut par le pantin . Elle sera le point final de cette nouvelle édition qui, du 2 au 9 juin, fait du Théâtre de l’Atalante un nouveau pôle de création et de diffusion du théâtre de marionnettes et du théâtre d’objets.

Conçu en étroite complicité par Alain-Alexis Barsacq directeur de l’Atalante et son artiste associé Grégoire Caillès, fondateur directeur de la compagnie Le Pilier des anges , le programme de cette deuxième édition se partage entre invitation à des compagnies hexagonales reconnues et la découverte de troupes étrangères. Au total six spectacles destinés à tous les publics, programmés chacun deux fois dans la même journée.

Parmi les troupes à découvrir : la Compagnie Green Ginger de Grande-Bretagne qui met en scène deux gardes-frontières stationnés de part et d’autre de la ligne qui départage leur pays. L’un croit à l’ordre et à la discipline, l’autre pense qu’il vaut mieux prendre le bon côté des choses. Deux options qui servent de support à une décapante satire sur la notion de frontière et la gestion des territoires qui nous renvoie des échos d’une brûlante actualité. (Out post 5 juin)

Le Figurentheater Wilde & Vogel, dont le travail mêle intimement marionnettes et guitare électrique, s’est inspiré du recueil Le Spleen de Paris pour "exhumer un Baudelaire angoissant, torride" en une danse de marionnettes où s’opère une alchimie magique et démontre « que l’ivresse de l’art est plus apte que toute autre à dévoiler les terreurs du gouffre ; que le génie peut jouer la comédie au bord de la tombe » (4 juin). Pour sa part, le slovène Teatro Matita, avec Happy Bones transforme des os, collectés dans tous les coins du monde, en marionnettes et concocte une comédie à l’humour noir qui, entre quelques notes de musique et deux éclats de rire, nous dit quelque chose de cette affaire diablement sérieuse qu’est la mort.(6 juin).

Côté français, on retrouve avec plaisir la Compagnie Les Anges au plafond qui après Les mains de Camille, pliant, dépliant, repliant à nouveau ses papiers, revient sur Camille Claudel , sa tragique destinée, son parcours d’artiste et son enfermement en suivant les traces laissées par sa correspondance ( Du Rêve que fut ma vie 7 juin)
Comédiens, pantins, marionnettes, objets sont pour François Lazaro et son Clastic théâtre autant d’éléments avec lesquels s’explorent les écritures contemporaines ; pour cette édition de Pyka Puppet, et avec son fidèle complice-dramaturge Daniel Lemahieu, entre modulations de lumière, papier froissé, chiffon bercé, il nous invite à découvrir "comment on épelle le monde par gestes", en même temps qu’il nous raconte un théâtre des origines en une troublante et ludique soirée. (9 juin)

Les trois coups de la manifestation seront frappés par Grégoire Caillès avec « Léonce et Léna » d’après Büchner, une comédie surréaliste avant l’heure, dans laquelle le dramaturge allemand plaide pour la liberté et dénonce les inégalités sociales. Un songe de nuit d’été de marionnettes humaines pour lequel le metteur en scène marionnettiste associe comédiens et marionnettes chinoises et signe un spectacle raffiné et subtilement fantaisiste.

Pyka Puppet Estival du 2 au 9 juin (15€, tarif réduit 12€ et 6 €, pass pour l’ensemble de la manifestation 30€)
Théâtre de l’Atalante tel 01 42 23 17 29
Photos 1 : « Happy bones » Teatro Matita ©DR , 2 :« Out post » ©Green-Ginger/Crop,

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.